AccueilCinéma

Vidéo : Les Huit Salopards en 70 mm, une expérience cinématographique hors normes

Publié le

par Juliette Geenens

Un projectionniste américain a filmé en time lapse les coulisses d'une projection du dernier Tarantino en format 70 millimètres Ultra Panavision.

Quentin Tarantino nous promettait le grand frisson cinématographique avec ses Huit Salopards, tourné au format 70 millimètres. Andrew Walker,  projectionniste américain, a mis en ligne une vidéo dans laquelle il dévoile les coulisses d'une séance du dernier film du cinéaste américain. Il a assisté à plus de 59 projections en deux semaines (le veinard).

70MM of Hateful from Andrew Walker on Vimeo.

Sur la superbe bande-son du Bon, la brute et le truand, composée par Ennio Morricone, les images sont belles et inédites. Filmée en accéléré, la séquence dévoile tout le matériel nécessaire à la projection d'un film tourné au format si particulier qu'est le 70 millimètres.

"Voir un film en 70 millimètres, c'est comme aller à l'opéra !"

C'est bien connu, Quentin Tarantino est un cinéphile, un vrai. Pour son dernier film, le réalisateur a fait le choix de tourner une version au format 70 millimètres Ultra Panavision, une technique qui aurait été utilisée pour la dernière fois en 1966. Selon lui, "regarder Les Huit Salopards en 70 millimètres, c'est comme aller à l'opéra".

Le 70 millimètres offre une tout autre façon d'aborder un film : un grain plus profond, une image plus douce, c'est aussi une façon de "nous ramener aux grands films épiques des années 1960", comme l'a expliqué le cinéaste à Vanity Fair France, lors de sa tournée promotionnelle. Si voulez profiter de l'occasion, quelques salles de cinéma en France proposent la diffusion de la version Ultra Panavision des Huit Salopards.

À voir aussi sur konbini :