Vidéo : le discours fort de Natalie Portman sur l’égalité des sexes à Hollywood

L’actrice israélo-américaine a profité de la remise d’un prix, durant la soirée Power of Women de Variety, pour faire un grand discours sur la manière dont l’industrie du cinéma doit évoluer.

Vous connaissez son nom, ses films, mais peut-être pas son engagement. Pourtant, Natalie Portman est, et depuis longtemps, une des actrices les plus engagées d’Hollywood : pour le droit des enfants, pour l’environnement, pour le droit des animaux et, depuis toujours, pour le droit des femmes.

Publicité

Un engagement qui a pris de l’ampleur il y a un an, quand elle et des femmes influentes d’Hollywood ont décidé de créer le mouvement "Time’s Up", en réponse aux révélations concernant Harvey Weinstein. Figure de proue et porte-parole importante de ce rassemblement, l’actrice a été récompensée lors de la soirée Power of Women organisée par le magazine Variety. L’occasion pour elle de déclamer un long discours sur les dysfonctionnements de l’industrie hollywoodienne.

Comment améliorer la parité

Si Natalie Portman a abordé de nombreux sujets – en saluant notamment Lisa Borders, la nouvelle présidente de Time’s Up, et en faisant un retour sur la manière dont les hommes accusés de violences sexuelles ont essayé de discréditer les femmes ayant pris la parole – elle s’est concentrée sur ce qu’il fallait faire pour changer les choses et que les femmes soient mieux représentées dans cette industrie.

Pointant le fait que pour le même nombre de diplômés des écoles de cinéma "seulement 11 % des 250 plus grands films de l’année dernière étaient réalisés par des femmes", l’actrice a donné plusieurs conseils pour faire évoluer la situation actuelle, notamment en ce qui concerne le manque de diversité et la répartition des tâches :

Publicité

"Si n’importe quel groupe dans lequel vous êtes n’a que des gens qui vous ressemblent, changez ce groupe. Écouter des femmes qui ont eu des expériences différentes en lien avec la marginalisation va vous éveiller. […] Arrêtez la rhétorique selon laquelle une femme est 'folle' ou 'difficile'. Si un homme dit qu’une femme est 'folle' ou 'difficile', demandez-lui s’il ne lui a pas fait quelque chose. […] Il essaye de discréditer sa réputation."

Un long passage de son discours de 15 minutes, qu’elle conclut ainsi :

"Beaucoup d’hommes pensent que, pour gagner, il faut que d’autres perdent. Que si les femmes ont le respect, les accès et les valeurs qu’elles méritent, ils perdront. Mais c’est comme quand on allaite : plus tu donnes du lait, plus tu en produis. Plus tu donnes de l’amour, plus tu as de l’amour.

Et on peut dire la même chose du feu. Quand tu allumes la torche de quelqu’un avec la tienne, tu ne perds pas ta flamme, tu fais juste plus de lumière et de la chaleur. […] Allumez la torche d’une femme. La lumière se multipliera et la chaleur s’intensifiera pour tout le monde."

Publicité

Un discours qui a d’autant plus d’impact qu’il a été prononcé quelques heures après la publication de la longue interview qu’elle a donnée à Variety, dans laquelle elle raconte avoir été harcelée, elle aussi :

"Je n’ai pas été victime d’agression sexuelle, mais j’ai été… oui, j’ai été harcelée régulièrement. Je veux dire, au point où c’est comme si vous pouvez vous en débarrasser parce que vous en avez l’habitude."

Par Arthur Cios, publié le 15/10/2018

Pour vous :