AccueilCinéma

Le Vidéo Club de Paolo Sorrentino regorge de pépites à (re)découvrir

Publié le

par Arthur Cios

De Scorsese à Tarantino en passant par Lumet et les frères Coen, pour ne citer qu’eux.

Après Nanni Moretti, un autre ponte du cinéma italien moderne est venu faire un tour dans notre Vidéo Club. Alors qu’il sort son nouveau film, La Main de Dieu, sur Netflix le 15 décembre, il aborde dans cet épisode l’importance de son mentor Antonio Capuardo, son amour pour Frances McDormand, la grandeur du film 120 battements par minute, pourquoi Sidney Lumet est un réalisateur sous-coté et surtout pourquoi, selon lui, jamais un biopic sur Maradona ne devrait voir le jour.

À voir aussi sur konbini :