AccueilCinéma

Vidéo : quand les affiches de cinéma sont inspirées de tableaux célèbres

Publié le

par Lucille Bion

(viméo)

Cette courte vidéo prouve (à nouveau) que le cinéma et la peinture sont indissociables. Cette fois, vous verrez que les affiches sont parfois bien plus subtiles qu’on ne l’imagine.

Pour se vendre et éventuellement rester dans les mémoires, chaque film se dote d’une affiche qui doit véhiculer un sens et un message clairs. Parfois, comme le montre cette vidéo, l’équipe du film puise directement son inspiration dans la peinture, en reprenant de célèbres tableaux. Cette pratique, qu’en tant que spectateurs on ne remarque pas toujours, est ici mise en lumière par Ignacio Montalvo, un journaliste spécialisé dans le cinéma (et qui s’intéresse régulièrement au rapport de ce dernier avec les autres arts).

Il pointe ainsi des évidences… et propose des comparaisons un peu plus tirées par les cheveux. Par exemple, Kirsten Dunst photographiée pour Melancholia avec un bouquet de fleurs rappelle l’Ophélie de John Everett Millais. Cette similitude ne nous étonne guère, puisque l’on connaît le travail poétique de Lars von Trier et les multiples références artistiques dans ses films. En revanche, lorsque Ignacio Montalvo rapproche E.T. de La Création d’Adam de Michel-Ange parce que deux doigts se touchent, c’est une surprise.

Cette vidéo de moins de deux minutes va vous ouvrir les yeux sur de nombreuses références. Que ce soit avec (500) jours ensemble, Inception ou Scream, les affiches sont parfois bien plus subtiles qu’on ne l’imagine. Une vraie leçon qui montre que l’art d’antan fait encore écho aujourd’hui. Même dans des blockbusters comme Oblivion on trouve, certes subtilement, des clins d’œil aux chefs-d’œuvre du XIXe siècle.

Dans la même veine, il n’y a pas si longtemps, on vous avait déjà parlé de vidéastes sur Internet qui montrent comment certains grands plans du cinéma peuvent être calqués sur de célèbres toiles (ici et ).

À voir aussi sur konbini :