AccueilCinéma

Venom 2 fait un véritable carnage au box-office

Publié le

par Lucille Bion

Porté par Tom Hardy, Venom: Let There Be Carnage marque un excellent démarrage au box-office américain et bat un nouveau record.

Le dernier film de super-héros en date, Venom: Let There Be Carnage, produit par Sony, a réalisé une sortie dans les salles d’Amérique du Nord à des niveaux plus vus depuis le début de la pandémie, empochant 90,1 millions de dollars, selon des chiffres provisoires publiés dimanche par le cabinet spécialisé Exhibitor Relations.

Le film raconte comment un journaliste d’investigation, interprété par le Britannique Tom Hardy, auquel un parasite extraterrestre donne des super-pouvoirs, tente d’arrêter un tueur en série (Woody Harrelson) qui s’est évadé de prison après avoir fusionné avec un autre extraterrestre.

En deuxième position, un autre nouveau venu dans les salles obscures, La Famille Addams 2 : Une virée d’enfer, les aventures de la famille terrifiante et déjantée, qui a engrangé 18 millions. Arrive sur la troisième marche du podium Shang-Chi et la Légende des Dix Anneaux, enfin détrôné après avoir caracolé en tête des entrées pendant quatre semaines, amassant 6 millions.

Le film, qui a pour décor une Chine imaginaire mêlant créatures gigantesques, mysticisme et kung-fu, est le premier des studios Marvel à avoir un metteur en scène asiatique (Destin Daniel Cretton) et un casting également dominé par des vedettes asiatiques, emmené par le Canadien d’origine chinoise Simu Liu.

En quatrième position, Many Saints of Newark – Une histoire des Soprano, qui retrace les années de jeunesse du célèbre mafieux Tony Soprano, de la cultissime série télévisée éponyme, a récolté à sa sortie 5 millions de dollars. Soit le double des revenus générés par la comédie musicale dramatique Cher Evan Hansen (2,5 millions de dollars), dans laquelle la vie d’un lycéen souffrant d’anxiété sociale bascule après le suicide d’un de ses camarades de classe.

La comédie d’action Free Guy tombe à la sixième place du classement pour sa huitième semaine sur les écrans, avec 2,3 millions de dollars pour un total de près de 118 millions de dollars depuis sa sortie. Au regard de ces chiffres, on peut dire que le box-office américain commence à reprendre des couleurs.

Konbini avec AFP

À voir aussi sur konbini :