(© EuropaCorp)

Valérian fait un flop au box-office américain

Le bide du nouveau film de Luc Besson aux États-Unis, qui sortira ce mercredi dans les salles françaises, pourrait mettre en péril la boîte de production du réalisateur.

(© EuropaCorp)

(© EuropaCorp)

Publicité

Très attendu dans les salles françaises, Valérian et la Cité des mille planètes, de Luc Besson, peine à trouver son public américain et coule derrière les autres grosses productions du moment, comme le dernier volet de La Planète des singes, Spider-Man : Homecoming, Girls Trip et Dunkerque de Christopher Nolan, premier sur le podium avec environ 50 millions de dollars (42 millions d’euros) de recette. En plus de leur succès au box-office, ces films ont reçu des critiques élogieuses, contrairement à celui du réalisateur du Cinquième Élément, qui n’a pas su charmer les critiques américains et se classe à la cinquième place avec 17 millions de dollars (14,5 millions d’euros) de recettes.

Pourtant, Valérian avait tout pour plaire outre-Atlantique : un budget colossal (quasiment 200 millions d’euros), un casting tendance avec Dane DeHaan, Cara Delevingne ainsi que des guest stars très populaires comme Rihanna, le tout servi par une histoire de science-fiction comme en raffole le public américain. En vain, le long-métrage de Besson n’a pas séduit les foules. Pour Tim Westcott, analyste chez IHS interrogé par Variety, l’une des raisons principales de cet échec critique et commercial tient au fait que ce film n’appartient à aucune franchise connue hors de l’Europe (contrairement aux productions Marvel, par exemple).

EuropaCorp chute en Bourse

Bien qu’EuropaCorp, fondée par le réalisateur, minimise les risques pris avec cette superproduction (la plupart des financements du film viennent de l’extérieur), l’action de la société a perdu 8,3 % de sa valeur à la Bourse de Paris, rapporte BFM. Dans l’immédiat, c’est surtout la réputation de Luc Besson qui est en jeu : faute d’un succès public et critique, sa légitimité en prendrait un coup. Cela serait vraiment problématique pour le réalisateur, qui vient de terminer le scénario de la suite des aventures de Valérian et Laureline.

Publicité

Inspiré de la bande dessinée de Pierre Christin et Jean-Claude Mézières, Valérian et la Cité des mille planètes sortira dans les salles françaises ce mercredi 26 juillet. Connaîtra-t-il un meilleur sort dans son pays d’origine ?

Par , publié le 25/07/2017

Pour vous :