France : avec Valérian, Luc Besson signe le deuxième meilleur démarrage de 2017

En se plaçant directement à la deuxième place du podium français, le réalisateur prend sa revanche sur le box-office américain.

(© EuropaCorp)

Alors que le dernier long-métrage de Luc Besson, Valérian et la Cité des mille planètes, ne charme guère le public américain, la dernière création du cinéaste fait le plein en France.

Publicité

Première relève que le film porté par Dane DeHaan et Cara Delevingne a cumulé, à peine la journée terminée, 5 306 spectateurs dont 540 lors de sa première séance au cinéma UGC des Halles, en présence de Luc Besson. Il s’agit là du deuxième meilleur démarrage en salles de l’année, juste derrière les 7 359 tickets de Moi, moche et méchant 3, film d’animation mettant en scène Gru et ses Minions.

Un score plutôt convaincant pour le réalisateur qui s’est exprimé hier soir, sur le plateau de TF1, au sujet de sa décevante performance au box-office américain :

"Très sincèrement, de tous mes films, il y en a pratiquement aucun qui a marché aux États-Unis. Il y a une vraie dichotomie. La science-fiction américaine, c’est la puissance de l’Amérique, c’est les super-héros, les super-pouvoirs.

Mon héros n’a pas de super-pouvoirs mais il sait être héroïque et le reste du temps il est assez prétentieux, il fait des blagues un peu nulles. Il est très très loin du super-héros. Il est surtout beaucoup plus près de ce que je suis et de ce que nous sommes."

Publicité

Valérian et la Cité des mille planètes, au budget colossal de 200 millions de dollars, est adapté de la BD Valérian et Laureline de Pierre Christin et Jean-Claude Mézières. Il met en scène un duo d’agents spatio-temporels chargés de maintenir l’ordre sur la Cité des mille planètes.

Au cours d’une mission intergalactique, les deux collègues se retrouvent à Alpha, une métropole où cohabitent en harmonie de multiples espèces menacées par un ennemi. Valérian et Laureline se mettent alors en chemin afin de sauver la planète entière.

Par , publié le 26/07/2017

Pour vous :