Une représentation interactive des réalisateurs et de leurs acteurs fétiches

Le New York Times a mis en ligne une infographie interactive qui présente les réalisateurs les plus célèbres et leurs acteurs fétiches. Un travail impressionnant. 

Capture d'écran

Il y a quelques jours, le NY Times publiait cette infographie interactive qui regroupe les réalisateurs les plus notables et leurs acteurs fétiches. Les réalisateurs sont classés par décennies, des années 30 aux années 2010, de Josef Von SternbergL'impératrice rouge, L'Ange Bleu, à Paul W.S. AndersonMortal Kombat, Resident Evil.

Publicité

Il faut un minimum de quatre collaborations entre le réalisateur et chaque acteur pour apparaître dans l'infographie et chaque ligne représente un film - le titre de chaque film est donné lorsque l'on passe sa souris sur une ligne, magique.

Pour certains, c'est assez simple comme Ridley Scott avec son chouchou Russell Crowe ou Roman Polanski et Emmanuelle Seigner. Pour d'autres, c'est légèrement plus compliqué. Prenez par exemple John Ford et ses 56 acteurs, un joyeux bordel - compréhensible puisque le cinéaste a réalisé presque 200 films dans sa carrière.

Petit focus sur cinq familles réalisateur/acteurs qui ont marqué l'histoire du cinéma, de Jean-Luc Godard à Wes Anderson.

Publicité

Jean-Luc Godard

Réalisateur emblématique de la Nouvelle Vague, Jean-Luc Godard a su repérer et s'entourer d'acteurs talentueux tout au long de sa carrière. A l'époque où il était journaliste aux Cahiers du cinéma, il repère l'actrice Anna Karina - qui deviendra sa femme en 1961, et lui offre son premier rôle en 1960 dans Le Petit Soldat. S'en suivra alors une étroite collaboration, permettant même à l'actrice de remporter l'Ours d'argent de la meilleure actrice au Festival de Berlin pour Une femme est une femme en 1961.

L'autre acteur fétiche du réalisateur est sans aucun doute Jean-Paul Belmondo. L'histoire commence en 1959 avec le court-métrage Charlotte et son Jules, en 1960 ils tournent leur premier long-métrage ensemble avec À bout de souffle où Belmondo tient le rôle titre. Un an plus tard, Godard lui offrira un des rôles principaux dans Une femme est une femme et en 1965, ils tournent le chef-d'oeuvre Pierrot le fou.

Publicité

Un des plus grands coups de coeur de Godard reste incontestablement Jean-Pierre Léaud. Après l'avoir engagé comme assistant sur les tournages d'Une femme mariée, Pierrot le fou et Made in USA - dans lequel il joue également, il lui donne le premier rôle dans Masculin féminin en 1965. Le jeune Léaud a alors 21 ans. Leur dernière collaboration remonte à 1985 pour le film Détective. 

Le film Pierrot Le Fou réunit d'ailleurs les trois acteurs, Belmondo et Karina dans les rôles principaux et un rôle de figurant pour Léaud.

Robert Altman

Publicité

Robert Altman a sans aucun doute marqué l'histoire du cinéma avec des films comme M*A*S*H - classé parmi les 100 meilleurs films américians de l'histoire, Nashville ou John McCabe. Et il a lui aussi établi une relation de confiance avec ses acteurs, notamment Michael Murphy à qui il offre son deuxième rôle au cinéma avec Countdown en 1968. Entre 1968 et 1996, Murphy tournera dans sept des productions d'Altman : Countdown, That Cold Day In The Park, Brewster McCloud, M*A*S*H, John McCabe, Nashville et Kansas City.

L'autre collaboration marquante dans la carrière d'Altman est celle avec l'actrice américaine Shelley Duvall. Il la découvre en 1970, elle est alors vendeuse en cosmétiques, et l'embarque sur le tournage de Brewster McCloud, lui offrant le premier rôle de sa carrière. Pendant 10 ans, elle tournera exclusivement pour lui - hormis une apparition dans Annie Hall de Woody Allen, et le film Trois femmes lui permettra de remporter le prix d'interprétation féminine à Cannes en 1977. En 1980, elle décrochera le rôle qui l'a rendue le plus célèbre auprès du grand public, celui de Wendy Torrance dans le chef-d'oeuvre de Kubrick,  Shining. 

Martin Scorsese

En plus de cinquante ans de carrière et avec une vingtaine de prix en poche, Martin Scorsese a réussi à s'imposer comme l'un des réalisateurs les plus reconnus de l'histoire. Il est à l'origine de chefs-d'oeuvres comme Taxi Driver, Les Affranchis, Gangs Of New-York, Les Infiltrés, etc.

Harvey Keitel est considéré comme le premier acteur fétiche de Scorsese. En 1969, ils tournent leur premier film respectif Who's That Knocking At My Door ? où Keitel tient le rôle principal. Ils tourneront quatre autres films ensemble dont Mean Streets et Taxi Driver. 

Impossible de parler de Scorsese sans évoquer Robert De Niro avec qui il a collaboré pour huit films. L'histoire commence en 1973 avec Mean Streets, puis Taxi Driver en 1976 et New York, New York l'année suivante. En 1981, De Niro reçoit le Golden Globes et l'Oscar du meilleur acteur pour son rôle de Jake LaMotta dans Raging Bull. Ils continueront à collaborer jusqu'en 1995 avec le chef-d'oeuvre Casino. Les deux géants du cinéma devraient marquer leurs retrouvailles cette année avec le tournage de The Irishman qui dépeint la vie de Frank "The Irishman" Sheeran, soupçonné d'avoir fait disparaitre le baron de la pègre Jimmy Hoffa en 1975.

En 2002, Scorsese trouve un nouveau favori en la personne de Leonardo DiCaprio pour le film Gangs Of New-York. Il lui offrira alors le rôle principal dans chacune de leur collaboration. En 2004, Di Caprio remporte le Golden Globe du meilleur acteur dans un drame pour Aviator, dirigé par Scorsese. S'en suivra Les Infiltrés deux ans plus tard, Shutter Island en 2010 et Le Loup de Wall Street qui sortira en France le 25 décembre de cette année. Et l'histoire ne semble pas prête de s'arrêter puisque DiCaprio et Scorsese devraient prochainement tourner  deux biopics ensemble, sur Frank Sinitra et Theodore Roosevelt.

Woody Allen

Woody Allen est très certainement un des réalisateurs contemporains les plus prolifiques puisqu'il a réalisé quasiment un film par an depuis 1969. La première muse du réalisateur fut l'actrice Diane Keaton avec qui il partagea dix ans de sa vie. Ils tournent le film Tombe les filles et tais-toi en 1972 où ils tiennent tous les deux des rôles principaux. En 1978, Woody Allen tourne Annie Hall, un de ses plus grands succès avec Keaton dans le rôle principal. Sa prestation lui vaudra une triple récompense de meilleur actrice aux Golden Globes, aux BAFTA et aux Oscars. Ils tourneront ensuite Manhattan en 1979 et leur dernière collaboration sera Meurtre mystérieux à Manhattan en 1993.

Au début des années 1980, il rencontre l'actrice Mia Farrow et c'est un coup de foudre aussi bien personnel que professionnel. Ils resteront ensemble douze années pendant lesquelles il la fera jouer dans treize de ses productions. Leur collaboration commença avec Comédies érotiques d'une nuit d'été en 1982 et se termina en 1992, année de leur séparation, par Maris et femmes. 

Wes Anderson

Wes Anderson est un réalisateur au talent indéniable qui a su séduire dès son premier long-métrage, Bottle Rocket, en 1996, pour lequel il s'est entouré des frères Wilson. Il rencontre Owen Wilson sur les bancs de l'université, dans un cours d'écriture de scénario, et, par la suite, Andrew et Luke Wilson. Ils deviendront vite amis. Depuis, il a toujours fait jouer un ou plusieurs des trois frères dans chacune de ses productions, exception faite de Moonrise Kingdom en 2012.

En 1988, Wes Anderson sort Rushmore pour lequel il réunit pour la première fois deux acteurs qui deviendront eux aussi récurrents dans ses productions, Bill Murray et Jason Schwartzman. Pas de jaloux chez Anderson avec une moyenne de six collaborations avec Murray, Scwartzman et Owen Wilson. Et son prochain film, The Grand Budapest réunira également les trois acteurs. Et ce n'est pas pour nous déplaire.

 

Par Lauriane Massoni, publié le 13/09/2013

Copié

Pour vous :