AccueilCinéma

Un premier trailer assez dérangeant pour le nouveau film de Lars von Trier

Publié le

par Arthur Cios

On n’en attendait pas moins du bonhomme.

Ce lundi 14 mai, le réalisateur danois Lars von Trier fait son grand retour sur la croisette cannoise, après avoir été nommé persona non grata par le Festival de Cannes en 2011, à la suite de ses propos sur Hitler. Autant vous dire qu’il est attendu au tournant, surtout qu’il vient présenter son nouveau long-métrage, The House that Jack Built — le premier depuis 2014 et la deuxième partie de Nymphomaniac.

Juste avant cette projection, un premier trailer en bonne et due forme du projet vient de sortir en toute discrétion. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la bande-annonce tire vers le dérangeant, même si cela ne surprend guère. Déjà, parce qu’on parle de l’un des cinéastes les plus sulfureux de sa génération, mais aussi car le pitch du film annonçait franchement la couleur : on y suivra un serial killer, Jack (joué par Matt Dillon), pendant 12 ans, au cours de sa série de meurtres dans le Washington des années 70.

Avec un montage assez original jouant sur la bestialité du tueur, le trailer montre assez rapidement l’un des meurtres – et pas des moindres, puisqu’on voit Jack trucider le personnage d’Uma Thurman. Malgré tous les traumatismes laissés par les films de Lars von Trier, il serait difficile de ne pas avoir envie de jeter un œil à cette curiosité, qui s’annonce pourtant comme son plus violent.

The House that Jack Built devrait sortir à l’automne prochain aux États-Unis, mais n’a pas encore de date de sortie en France.

À voir aussi sur konbini :