AccueilCinéma

Un masculiniste a retiré toutes les femmes du dernier Star Wars

Publié le

par Marie Jaso

Star Wars @ Disney/LucasFilm

Ironie ? Cette nouvelle version exclusivement masculine de Star Wars, épisode VIII : Les Derniers Jedi ne dure que 46 minutes, preuve de l’importance des rôles féminins au sein de la franchise.

© Disney/LucasFilm

Dans le combat féministe, nombreux sont ceux qui se perdent un peu en chemin. À l’origine ? Une confusion entre recherche de l’égalité parfaite des droits entre les femmes et les hommes et ambition de suprématie féminine, à l’origine d’une frustration non dissimulée de la part de certains.

Manifestement agacé et menacé par une cause qui ne veut pourtant rien lui enlever – si ce n’est ses comportements sexistes –, un masculiniste a décidé de proposer une nouvelle version de Star Wars, épisode VIII : Les Derniers Jedi. Comme le rapporte IndieWire, le champion misogyne s’est ainsi attelé avec détermination à revisiter le dernier épisode de la saga, retirant méticuleusement toutes les scènes où une femme apparaît.

The Last Jedi : De-Feminized Fanedit (Les Derniers Jedi : Un fan-édit déféminisé) a donc l’ambition de vous permettre de visionner l’épisode VIII "sans vous sentir nauséeux à propos de la majorité des terribles décisions – petites ou grandes – qu’ils ont prises dans ce film". Ce nouveau scénario, assuré "sans Girl Power et autres idioties" est décrit comme tel par son auteur :

"La séquence d’introduction est maintenant tout à fait regardable, et vraiment plus cool sans le pinaillage de Leia. Maintenant, c’est une résistance unie qui combat sans conflits internes, et c’est beaucoup plus satisfaisant à regarder. Et grâce à son extrême réduction, le film est vraiment plus palpitant."

Le (vrai) résultat final ? Un film de 46 minutes (au lieu de 2 h 32) privé de personnages badass portés par le talent de Daisy Ridley, Laura Dern, Kelly Marie Tran et de la regrettée Carrie Fisher. Le (véritable) réalisateur Rian Johnson, les acteurs Mark Hamill et John Boyega eux-mêmes n’ont pas pu s’empêcher de rire face à l’absurdité du concept :

Si ce format est disponible en téléchargement sur des sites de torrent, à l’image de The Pirate Bay, vous aurez sûrement mieux à faire de votre curiosité. Retourner voir l’original au cinéma, par exemple.

À voir aussi sur konbini :