AccueilCinéma

Un extrait du remake de Suspiria de Dario Argento a traumatisé ses spectateurs

Publié le

par Marie Jaso

Le prochain film du réalisateur de Call Me by Your Name explore les tréfonds de l'horreur.

(© Les Films du Camélia)

Après Disney et Universal, ce fut au tour d'Amazon de présenter ses prochaines sorties ce jeudi 26 avril, à l'occasion du CinemaCon de Las Vegas. Parmi leurs nombreux projets, les studios ont présenté un extrait inédit de Suspiria, le prochain long-métrage de Luca Guadagnino, réalisateur de l'oscarisé Call Me by Your Name.

Pour ce remake du film italien du même nom – premier volet d'une trilogie réalisée par Dario Argento en 1977 –, le cinéaste s'éloigne drastiquement de la romance italienne qui a fait son succès. Suspiria, avec Dakota Johnson et Tilda Swinton, suit une jeune danseuse américaine enrôlée au sein d'une école européenne prestigieuse à l'atmosphère inquiétante, où des évènements morbides ne tardent pas à arriver. 

La séquence diffusée aurait, selon les premiers retours, traumatisé les audiences présentes. S'ouvrant sur le personnage de Dakota Johnson répétant des pas sous les yeux de son professeur (Tilda Winton), elle suit en parallèle les conséquences effroyables qu'ont les mouvements de la jeune femme sur une autre danseuse, embarquée dans le même exercice dans le studio d'à côté.

Dans cette scène en miroir, cette dernière, telle une poupée de chiffon, voit ses membres se contorsionner et ses os se briser à chaque pirouette ou entrechat de Dakota Johnson. Histoire de rappeler que si la danse classique est un art, c'est aussi un sport de haut niveau. 

"Ummm je suis traumatisée après avoir vu une scène de Suspiria dans laquelle Dakota Johnson contrôle le corps d'une autre femme pendant qu'elle danse. Le corps de la personne se déchire littéralement en deux. Elle est comme, écartelée. Elle vomit, urine, saigne... Ça fait... beaucoup." 

Les studios, qui annoncent leur année "la plus ambitieuse" depuis leur création en 2010, ont également présenté Beautiful Boy, un drame poignant sur l'addiction porté par la nouvelle coqueluche de l'industrie du cinéma, Timothée Chalamet, et l'acteur Steve Carell.

Au programme également, le dernier film de Gus Van SantDon't Worry, He Won't Get Far on Foot, réunissant Joaquin Phoenix, Jonah Hill, Jack Black et Rooney Mara et actuellement en salles, ainsi que Life Itself, un film avec Oscar Isaac réalisé par le showrunner Dan Fogelman, derrière le succès de This Is Us. Une belle année en perspective. 

À voir aussi sur konbini :