La tuerie de Kingsman détournée dans une vidéo pro-Trump qui fait scandale

Un extrait de Kingsman détourné, qui met en scène Trump tuant les médias et ses opposants, choque les États-Unis.

L’ultra-violente séquence de la tuerie de l’église de Kingsman : Services secrets a été reprise par un supporter de Trump dans un clip anti-médias devenu viral. 

Dans cette vidéo qui fait actuellement scandale aux États-Unis, Donald Trump, dont la tête a été apposée en surimpression sur celle de Colin Firth, l’espion de l’agence Kingsman, exécute froidement des paroissiens grimés en logos de médias américains.

Publicité

CNN, PBS, NPR, Politico, The Washington Post où encore NBC, que l’on ne compte pas parmi les soutiens du président, se font donc poignarder, égorger et brûler vifs dans une longue séquence très violente. Les opposants politiques du POTUS, Bernie Sanders, Adam Schiff, Hillary Clinton ou Barack Obama sont également présents dans cette "église des fake news".

Publicité

Cette parodie a été diffusée lors d’une conférence pro-Trump organisée à la Trump National Doral à Miami, intitulée "American Priority". Des proches du président étaient présents lors de cet événement mais aucun n’avait eu connaissance de cette vidéo avant sa diffusion. Projetée dans le cadre d’une exposition sur les mèmes Internet, la vidéo n’avait pas vocation à circuler mais une personne présente dans la salle a filmé la séquence et l’a envoyée au Times.

Si Stéphanie Grisham, la porte-parole de la Maison-Blanche, a condamné cette parodie sur Twitter, elle n’est pourtant pas sans rappeler une vidéo tweettée par le président américain en 2017, où on le voit effectuer une prise de catch sur un adversaire dont le visage a été remplacé par le logo de la chaîne CNN.

Publicité

Publicité

Alex Phillips, l’organisateur de l’évènement "American Priority", a déclaré "rejeter toute violence politique et chercher à promouvoir un dialogue sain autour de la liberté d’expression". "Ce n’est pas la première fois que des partisans du président font la promotion de la violence contre les médias dans une vidéo qu’ils semblent trouver amusante, mais c’est de loin la pire", a de son côté tweeté CNN.

Aucun commentaire de la part de Matthew Vaughn, le réalisateur de Kingsman, ou de la Fox pour le moment. 

Par Manon Marcillat, publié le 15/10/2019

Copié

Pour vous :