Les créateurs de Conjuring bossent sur une nouvelle série de films d'horreur

Fuyez, si vous n'aimez pas les maisons hantées.

Chad Hayes et Carey W. Hayes. Vous ne les connaissez sûrement pas, mais ils vous ont déjà terrifiés pendant les séances des films Conjuring depuis la sortie du premier volet en 2013. Ils sont les créateurs de la franchise horrifique la plus rentable des années 2010, comportant aussi les spin-off Annabelle ou La Nonne, avec des recettes s’élevant au total à près de deux milliards de dollars dans le monde.

Et selon Deadline, voilà qu’ils réfléchissent à un nouvel univers prenant place dans l’une des maisons hantées les plus célèbres au monde, soit la maison LaLaurie, située à La Nouvelle-Orléans. Elle a pour particularité d’être l’un des endroits les plus terrifiants des États-Unis. Elle tient son nom de sa propriétaire, reconnue coupable d’avoir organisé de nombreux meurtres et tortures sur des esclaves au cours du XIXe siècle. L’affaire remonta jusqu’aux oreilles de la presse en 1834, et on ne revit plus jamais Delphine LaLaurie après que sa propriété a été incendiée.

Publicité

Bref, une histoire bien glauque dont les frères Hayes comptent se servir pour nous procurer de nouveaux cauchemars "basés sur des faits réels". Aujourd’hui, la maison existe encore, mais elle est fermée au public. Elle est notamment apparue dans la troisième saison d’American Horror Story, avec une LaLaurie incarnée par Kathy Bates.

Comme l’affirment les créateurs de Conjuring, le film va revenir sur les origines de cette affaire :

"Nous aimons écrire des films basés sur des histoires vraies, et y inclure des moments que le public va pouvoir vérifier et qui sont vraiment arrivés. C’est exactement ce que l’on va faire avec la maison LaLaurie. Il y a beaucoup de documentation concernant son passé sordide et ces événements affreux. Sans parler du fait qu’après y avoir passé du temps là-bas nous-mêmes, ce que nous y avons vécu était vraiment troublant."

Publicité

Par Louis Lepron, publié le 30/10/2019

Copié

Pour vous :