AccueilCinéma

Traveling, tuning, crash… Castello Cavalcanti de Wes Anderson est dispo gratuitement

Publié le

par Lucille Bion

Le court-métrage de Wes Anderson, qui met l’Italie à l’honneur, est à visionner gratos.

Alors que le réalisateur envahit les cinémas avec son French Dispatch, ode au journalisme et au pays de la baguette, Prada a mis en ligne l’un des courts-métrages du cinéaste, Castello Cavalcanti.

En plein cœur d’un petit village d’Italie, un automobiliste fonce comme un dératé contre un mur et brise son capot en même temps que la tranquillité des habitants. Énervé contre son mécanicien, l’Américain décide de déclarer forfait et de rentrer chez lui avec le prochain bus. Pendant qu’il patiente, le héros s’aperçoit que si le destin a voulu qu’il ait un accident à cet endroit, ce n’est peut-être pas par hasard…

Jason Schwartzman joue un parfait excentrique dans sa combinaison jaune poussin, imaginée par Prada. Il a tourné de nombreuses fois dans les productions du cinéaste, de Rushmore, le premier film de Wes Anderson, à son prochain Asteroid City en passant par The Grand Budapest Hotel. L’acteur a même été co-scénariste sur À bord du Darjeeling Limited.

Sur la pellicule, on retrouve les fidèles travellings du cinéaste, ses couleurs vives et son humour décapant, qui ont bâti sa légende. Produit par la griffe milanaise Prada, ce film d’un peu moins de huit minutes a été tourné dans les studios Cinecittà à Rome. Présenté au Festival international du film de Rome, Castello Cavalcanti a continué son chemin dans les tréfonds d’Internet dès novembre 2013. Presque dix ans plus tard, le film n’a pris aucune ride.

À lire également : Avec Wes Anderson, on a discuté de la France, de ses castings et de son prochain film

À voir aussi sur konbini :