AccueilCinéma

Trailer : Tunnel, film catastrophe coréen, nous promet une bonne dose d'adrénaline 

Publié le

par Lucille Bion

( © Condor )

Comme dans 127 heures, avec la satire politique en plus, Tunnel raconte la survie d'un homme, victime d'un accident cauchemardesque. Récit intense de la survie d'un anonyme.

Le réalisateur du merveilleux Hard Day revient avec un film catastrophe, intense et satirique. Trop discret du grand public, Kim Seong-hun apporte un nouveau bijou en France pour nous mettre une bonne claque. Son troisième long-métrage, Tunnel, raconte l'histoire d'un vendeur de voitures. Cet homme (Ha Jung-Woo) rentre chez lui et pour cela il doit passer sous un tunnel, qui s'effondre. Bloqué pendant des jours sous les débris, le héros se retrouve en proie à la solitude, avec pour seul compagnon son téléphone portable, dont la batterie se décharge à petit feu. En parallèle, sa femme (Doona Bae) se bat corps et âme contre les médias et les élus pour revoir son mari.

Ce blockbuster coréen prouve donc qu'il n'y a pas qu'Hollywood qui est capable d'écrire de bons scénarios de survie (Seul sur Mars, The Revenant, etc.). Ce film qui prend aux tripes nous plonge dans l'enfer mais a aussi l'intelligence de critiquer la politique nationale.

Ceux qui ont aimé 127 heures pourront se ruer dès le 3 mai dans les salles obscures pour découvrir Tunnel, et se faire une idée du cinéma coréen contemporain, trop peu diffusé en France.