AccueilCinéma

Vous reprendrez bien un petit trailer testostéroné du nouveau Transformers ?

Publié le

par Arthur Cios

Non, vous êtes sûrs ?

Ah, Michael Bay. Sacré Michael Bay. Cela fait bientôt dix ans qu'il nous sert des Transformers à la pelle, avec leur lot d'explosions et de fusillades à tout va, sans parler des clichés sexiste. Il nous présente le prochain volet (le cinquième et normalement le dernier), Transformers : The Last Knight, avec un trailer qui démarre sur des réflexions plus ou moins philosophiques, au point que Le Point le compare à Westworld (lol).

Je ne dénigre pas l'aspect "mythologique" de ces robots fichtrement bodybuildés, car après tout, les fans ont le droit d'enfin connaître le pourquoi du comment du schmilblick : pourquoi ces foutus Transformers et Cybertron se fouten-ils sur la tronche sur Terre, qui les a créés et comment se sont-ils retrouvés là ? Bref, comprendre enfin, plutôt que d'accepter calmement ce qu'il se passe comme si c'était normal. Mais miser dessus pour un trailer est plutôt couillu, surtout quand on sait que le dernier film, qui était particulièrement bourrin, a dépassé le milliard de dollars au box-office.

Enfin, tout ça ne dure qu'une petite minute, jusqu'à ce que la testostérone normalement omniprésente revienne au galop. On retrouve alors des explosions, de la musique forte, Mark Wahlberg qui ne protège plus sa fille mais une autre gamine, des épées, des ralentis, et pas mal de bastons. Bref, le cinquième Transformers va un poil modifier sa recette mais cela ne sera qu'en surface.

À voir aussi sur konbini :