AccueilCinéma

Skins, le film le plus fantasque de l'année, dévoile son trailer rose licorne

Publié le

par Lucille Bion

( © YouTube)

Entre La Piel que habito et les figurines Magic Trolls : du kitsch à tous les étages. 

Pieles, baptisé Skins à l'international, a été découvert à Berlin. Et évidemment il a fait parler de lui. Ce premier film, signé de l'Espagnol Eduardo Casanova, n'a pour l'instant été projeté que dans des festivals dédiés à la science-fiction et de fantasy. Mais l'arrivée de ce nouveau trailer pourrait attirer les distributeurs. Du moins on l'espère, tant il attise notre curiosité avec ces premières images.

Du rose, une licorne, une naine, des miroirs, des corps nus, des visages déformés, reformés, recollés... Bref, dans ce film, les humains perdent leur humanité, et aucune limite n'est imposée. Le film suit des personnages qui se replient sur eux-mêmes par complexe vis-à-vis du regard des autres, qu'ils ne veulent pas sentir sur leur corps disgracieux. Des corps où des anus se trouvent à la place de la bouche, par exemple.

Esprit libre, Eduardo Casanova, connu en Espagne pour son jeu d'acteur (Aída, Web Therapy) balance, du haut de ses 26 ans, un film choc, singulier et insolent, dont le message incite à se débarrasser de nombreux complexes inutiles. Derrière cet étalage de kitsch, on retrouve un peu de David Cronenberg et de Pedro Almodóvar.

On a hâte de découvrir ce qui se cache sous l'esthétique détonnante de ce jeune prodige qui a eu les couilles de se créer un univers, adressant un doigt à la société de l'image. Et on attend aussi impatiemment les performances d'Ana Polvorosa, Jon Kortajarena, Macarena Gómez et Carolina Bang, assez fous pour suivre le cinéaste dans son délire créatif. 

À voir aussi sur konbini :