AccueilCinéma

C’est officiel, on l’a perdu : James Franco en tyran du désert dans le trailer de Future World

Publié le

par Marie Jaso

( © Dark Rabbit Productions )

La dernière création de l'artiste ressemble à un Mad Max raté. Est-ce volontaire ou non ? Telle est la question. 

Après deux performances incroyables dans The Disaster Artist (film pour lequel l'acteur a remporté un Golden Globes) et la série The Deuce, le survolté James Franco explore aujourd'hui dans Future World les terres inconnues d'un oasis désertique post-apocalyptique... Et elles auraient probablement dû rester inexplorées.

Le thriller, coréalisé par Bruce Thierry Cheung – avec qui Franco a déjà travaillé sur une courte série d'essais intitulée Making a Scene With James Franco – et basé sur une nouvelle de l'acteur (aurait-il pu en être autrement ?), mêle action et science-fiction dans un univers tellement barré qu'il est difficile de savoir si le film se prend au sérieux ou assume pleinement de reprendre (pour le pire) les codes de l'acclamé Mad Max

Un scénario pour le moins... original

Future World suit Jeffrey Wahlberg, prince de l'un des derniers royaumes protégés en quête d'un antidote pour sauver la vie de sa mère (Lucy Liu), reine souffrante. Pour ce faire, le jeune homme doit traverser des étendues arides et dangereuses. Au cours de son périple, il croise le chemin d'un diabolique chef de gang de raiders violents (James Franco) et de son esclave sexuel et cyborg assassin, Ash (Suki Waterhouse).

Dans un acte de défiance vis-à-vis de son maître, cette dernière décide finalement de rallier la cause de Jeffrey, provoquant la rage de son programmateur, bien déterminé à la ramener sous son contrôle. Capturé de son côté par une impitoyable baronne de la drogue (Milla Jovovich), le prince devra se battre pour sauver ce qu'il reste de l'humanité. (Oui, ça fait beaucoup.)

Si Future World est un choix étonnant pour marquer le retour de Franco sur la scène cinématographique après les récentes controverses dont il a fait l'objet, il embarque néanmoins un casting 5 étoiles dans les méandres de son imaginaire (on compte en plus des noms annoncés ci-dessus des apparitions de Snoop Dogg et Method Man). Après tout, l'art est subjectif. 

Le perturbant Future World débarquera dans certaines salles et sera disponible dès le 25 mai prochain.

À voir aussi sur konbini :