Trailer : Mara, le film d’horreur qui s’attaque (enfin) à la paralysie du sommeil

Parce que ceux qui souffrent de ce trouble du sommeil savent à quel point cela peut être terrifiant. On se demandait quand un film allait se pencher sur la question.

Le monde des songes et du sommeil n’est pas étranger au cinéma d’horreur. Des dizaines de films, plus ou moins bons, ont abordé cet univers — avec en tête de gondole un certain Freddy Krueger, habitué à hanter les cauchemars de ses victimes depuis Les Griffes de la nuit sorti il y a presque 35 ans. Mais voilà qu’un nouveau pan de ce micro-genre se trouve enfin abordé, grâce à Mara.

Publicité

Ce petit film indé, dont nous n’avions pas entendu parler avant ce premier trailer (qui en montre définitivement trop), fait de la paralysie du sommeil un élément horrifique. Porté par une Olga Kurylenko impressionnante, le long-métrage transforme cette maladie en espèce de malédiction incarnée par un démon au doux nom de Mara. Les symptômes semblent être les mêmes.

Le pitch est simple : une psychologue (Olga Kurylenko), aidée de la police, enquête sur l’affaire d’un homme tué dans son sommeil. La fille de ce dernier, seule témoin du meurtre, explique que le coupable est Mara, un démon qui s’incruste dans nos esprits lorsqu’on est assoupis et hante les personnes concernées. L’enquêtrice se sent alors elle-même hantée. Bref, vous avez l’idée.

Si le traitement a l’air assez simple et peu original, avec un petit côté cheap, on salue l’effort d’aborder ce sujet qui touche à peu près 20 % de la population. Pour rappel, la paralysie du sommeil maintient la personne touchée entre l’éveil et le sommeil sans possibilité de bouger ni de parler. Cela est souvent accompagné d’hallucinations et d’impression de présence maléfique. De quoi faire un parfait film d’horreur.

Publicité

Attendons un peu, le film n’a pas de date de sortie — même outre-Atlantique.

Par Arthur Cios, publié le 29/06/2018

Copié

Pour vous :