AccueilCinéma

Trailer : John Casablancas, l'homme qui aimait les femmes

Publié le

par Naomi Clément

Dans son nouveau documentaire, Hubert Woroniecki revient sur la vie de John Casablancas, fondateur de l'agence de mannequins Elite. Un homme aussi fascinant que controversé.

Dans la famille Casablancas, on connaît surtout le fils, Julian, frontman du groupe de rock The Strokes. Pourtant, la carrière de son père, John, n'en est pas moins remarquable, puisqu'il est l'une des figures les plus emblématiques du mannequinat moderne.

En 1972, ce natif de New York décide de créer Elite, qui devient rapidement la première agence de mannequins mondiale. Et pour cause : John Casablancas a le don pour dénicher des filles sublimes et captivantes, telles que Naomi Campbell, Cindy Crawford, Karen Mulder ou Linda Evangelista, des noms qui résonnent encore aujourd'hui. "Casablancas a gagné beaucoup de fric […] et il en a fait gagner aux filles comme jamais", précisait le journaliste Olivier Joyard au magazine Lui en 2014.

Mais le businessman, véritable symbole de réussite sociale dans les années 1980, ne fait pas seulement parler de lui pour son succès fulgurant. Charismatique et dragueur, John Casablancas fait plus d'une fois la une des tabloïds à cause de ses déboires juridiques et de ses relations avec des mannequins parfois mineures, comme Stephanie Seymour ou Aline Wermelinger. "John Casablancas est peut-être l'homme le plus détesté de New York et il adore ça", écrit la presse de l'époque.

Avant sa mort en 2013, à l'âge de 70 ans, John Casablancas convie le réalisateur français Hubert Woroniecki, qui est aussi son ami, chez lui, à New York, pour revenir sur sa folle vie. Le cinéaste dévoile aujourd'hui John Casablancas, l'homme qui aimait les femmes, un documentaire passionnant, qui retrace la vie de cet homme d'affaires fascinant, entre images d'archives, anecdotes et enregistrements personnels. À découvrir en salles le 29 juin prochain.