AccueilCinéma

Trailer : Guillermo del Toro est de retour avec un polar au casting fou

Publié le

par Arthur Cios

Bradley Cooper, Cate Blanchett, Rooney Mara, Willem Dafoe et plus encore.

Quatre ans après avoir reçu le Lion d’or de la Mostra de Venise pour La Forme de l’eau et quatre Oscars, dont celui du Meilleur film et celui du Meilleur réalisateur, Guillermo del Toro est enfin de retour. Le cinéaste mexicain s’est laissé le temps de redescendre un peu sur terre, après toutes ces louanges, pour se concentrer sur un nouveau projet, dont on vous parle depuis deux ans maintenant. Nous attendions, patiemment, de voir enfin à quoi ressemblerait ce film censé sortir en décembre. Jusqu’à aujourd’hui.

À lire aussi : 30 films conseillés par Guillermo del Toro

Nightmare Alley tient enfin un premier trailer. Une bande-annonce qui permet de voir l’ampleur de son casting incroyable (comprendre Cate Blanchett, Bradley Cooper, Rooney Mara, Willem Dafoe, Toni Colette, Richard Jenkins, David Strathairn ou encore, bien évidemment, Ron Perlman), mais aussi de son récit. Car ce qui semble n’être qu’un film noir à l’ancienne, un polar sublime, sera sans doute plus que cela.

Basé sur le bouquin éponyme sorti en 1946 et signé William Lindsay Gresham (qui d’ailleurs fut adapté l’année suivante dans un film avec Tyrone Power), le film racontera l’histoire de Stan Carlisle (Bradley Cooper), un forain qui manipule les gens avec brio en usant de mots précis, qui s’associe et s’acoquine avec la Dr. Lilith Ritter (Cate Blanchett), une psychiatre encore plus dangereuse que lui.

Séduction, trahison, mais pas de surnaturel pour la première fois de la carrière du cinéaste. Rien de fantastique ni de monstrueux, ce que le réalisateur justifie en indiquant que les seuls monstres du film sont tous ces personnages terrifiants, manipulateurs, vils. Il indique, dans les colonnes de Vanity Fair :

"Ce cirque est presque comme un microcosme du monde. Tout le monde est là pour escroquer tout le monde. Et en même temps, dans ce cirque, tous les employés ont besoin les uns des autres. Dans la ville, c’est bien moins le cas."

Vous trouverez plus d’informations dans l’article du média américain, en attendant de pouvoir découvrir le film en salles le 19 janvier 2022.

À voir aussi sur konbini :