featuredImage

Dans le trailer fou de Velvet Buzzsaw avec Jake Gyllenhaal, l’horreur n’a plus de limites

Les artistes sont parfois un peu trop sensibles.

Cinq ans après Night Call, Jake Gyllenhaal est de retour sous les ordres du réalisateur Dan Gilroy. Le voici en première ligne de Velvet Buzzsaw, incarnant Morf Vandewalt, un critique d’art contemporain dans le plus pur cliché (on pense au conservateur du musée de The Square). L’acteur américain va devoir faire face à une exposition qui va se révéler être particulièrement réelle… sinon envahissante.

Selon Dan Gilroy, l’objet du film, derrière l’horreur visuelle, est d’illustrer l’âme, l’esprit ou la souffrance que peut insérer un artiste dans son œuvre dans le cadre volatile qu’est le marché de l’art :

"L’idée que les artistes investissent leur âme dans leur travail – et que ce soit plus qu’une marchandise – m’a toujours intéressé. J’y ai soudainement vu le moyen d’explorer comment, lorsque l’art et le commerce sont dangereusement déséquilibrés, de mauvaises choses peuvent survenir."

Au casting, on retrouvera Rene Russo, John Malkovich, Toni Collette, Billy Magnussen ou encore Tom Sturridge. À noter que le film sera disponible sur Netflix… dans moins d’un moins, dès le 1er février prochain, après avoir été présenté en avant-première au Festival de Sundance.

Par Louis Lepron, publié le 11/01/2019