Trailer : "Dear White People" dénonce avec humour les stéréotypes raciaux

Première bande annonce de l'hilarante satire sociale "Dear White People", réalisée par Justin Siema et primée au dernier festival de Sundance.

Il n'était pas chose aisée de réussir à faire un film sur les relations contemporaines entre noirs et blancs aux États-Unis sous l'ère Obama. Pourtant, c'est ce qu'a réussi à faire le réalisateur Justin Siema dans son premier long métrage. Et avec un certain panache, si l'on en croit les critiques qui ont découlé de la présentation de son Dear White People lors du dernier festival de Sundance, où il a décroché le Prix spécial du Jury.

Sous forme de satire sociale, le réalisateur braque sa caméra sur le Campus de l'Université de Winchester dans laquelle l'étudiante Samantha White (Tessa Thompson) monte une émission radio provoc' et controversée appelée "Dear White People". Le but ? Dénoncer les stéréotypes et les discriminations dont sont encore parfois victimes les Afro-américains.

Publicité

"Dear White People, the amount of black friends required not to seem racist has just been raised to two. Sorry, your weed man, Tyrone, doesn't count", clame Samantha dans la bande-annonce.

("Chers Blancs, le nombre d'amis noirs nécessaire pour ne pas avoir l'air raciste vient d'être élevé à deux. Désolée, mais ton dealer Tyrone ne compte pas.")

Et les premières images semblent à la hauteur des premières critiques : le long métrage joue astucieusement avec certains clichés encore ancrés dans la société américaine, de manière drôle et décalée.

Publicité

Pour le moment, le film n'a pas encore de date de sortie en France.

Par Constance Bloch, publié le 23/07/2014

Pour vous :