Trailer : Antonio Banderas face aux Lois de la robotique dans Autómata

Antonio Banderas affrontera les fameuses lois de la robotique d'Isaac Asimov dans le film "Autómata". Bande-annonce prometteuse pour de la SF intelligente.

Le prochain long métrage porté par Antonio Banderas fricote avec un principe bien connu des amateurs de science-fiction. Intitulé Autómata et réalisé par l'Espagnol Gabe Ibáñez, le film traite des trois lois de la robotique. Mais oui, vous savez, comme Will Smith dans I, Robot.

Si vous connaissez vos classiques, nul besoin de vous rappeler ces trois règles d'or édictées en 1942 par l'écrivain Isaac Asimov (auteur notamment du cycle Fondation). En cas de trou de mémoire, les voici :

Publicité

  1. Un robot ne peut porter atteinte à un être humain, ni, restant passif, permettre qu'un être humain soit exposé au danger.
  2. Un robot doit obéir aux ordres que lui donne un être humain, sauf si de tels ordres entrent en conflit avec la Première loi.
  3. Un robot doit protéger son existence tant que cette protection n'entre pas en conflit avec la Première ou la Deuxième loi.

Agacé par ce qu'il appelait "le complexe de Frankenstein", Asimov n'en pouvait plus du lieu commun selon lequel chaque robot devenait systématiquement une machine mortellement dangereuse pour l'homme. Avec ces trois règles simples, l'écrivain est en quelque sorte devenu le parrain de la SF, au même titre que Tolkien pour l'heroic fantasy avec le Seigneur des Anneaux.

Inspirée par ces lois éternelles de l'histoire de la science-fiction, la trame de Autómata se déroule en 2044, dans un monde où les robots anthropomorphes sont monnaie courante. Le film verra Antonio Banderas, également producteur, donner la réplique à Dylan McDermott, Melanie Griffith, Robert Foster... et des robots.

Publicité

Animés d'un désir d'émancipation, les automates posent la question de l'être vivant et de l'âme. Premiere est d'accord avec nous, la bande-annonce d'Autómata renvoie à des adaptations classiques, comme Blade Runner et, évidemment, A.I Intelligence artificielle. Bien que ce film nous donne l'eau à la bouche comme une pépite potentielle du cinéma SF, sa sortie en octobre aux États-Unis n'est accompagnée d'aucune annonce pour une sortie en salles françaises. On croise nos doigts mécaniques.

Par Théo Chapuis, publié le 25/08/2014