AccueilCinéma

Tout ce que vous ignoriez sur le premier Toy Story

Publié le

par Marie Jaso

Toy Story, copyright : Disney/Pixar

Le célèbre Pixar est une mine d’or de références et d’anecdotes en tout genre.

John Lasseter aurait prédit le succès de Toy Story en entendant un adulte sangloter au cours d’une avant-première. Et il était bien loin du compte : plus grand succès de l’année 1995 et premier long-métrage d’animation en images de synthèse (n’ayant nécessité qu’une centaine de personnes, contre 800 pour Le Roi lion), Toy Story a révolutionné le monde de l’animation et l’a marqué de manière intemporelle.

S’il continue d’émerveiller autant, c’est que le chef-d’œuvre des studios Pixar est un petit bijou d’inventivité et de références cachées.

Anecdotes sur les personnages

(© Pixar)

  • Les légendaires Woody et Buzz l’Éclair sont inspirés des propres jouets du réalisateur John Lasseter : Woody est une réminiscence de sa poupée Casper, qu’il avait fini par délaisser pour son G.I. Joe flambant neuf, lequel est représenté par Buzz. Le choix du cow-boy et de l’astronaute est basé sur un phénomène culturel bien réel : si les enfants des années 1950 rêvaient d’être des cow-boys, ils ont ensuite été progressivement attirés par l’espace avec le lancement de Spoutnik et la course que se sont livrés les États-Unis et l’Union soviétique. Ils se sont donc tournés vers des jouets à l’effigie d’astronautes.
  • Le nom "Buzz" est un hommage à Buzz Aldrin, le deuxième homme à avoir marché sur la Lune.
  • Les couleurs de Buzz ne sont pas anodines : le blanc rappelle la couleur des tenues des astronautes, le vert est la couleur préférée de John Lasseter et le violet, celle de sa femme.
  • À l’origine, le personnage de Woody était dépeint comme un imbécile sarcastique, se moquant constamment des autres jouets. Mais après une présentation désastreuse du projet, le scénario a été entièrement retravaillé en une semaine, afin de rendre Woody plus sympathique.
  • Le personnage d’Andy est un hommage à Andries van Dam, un professeur de l’université Brown spécialisé en science informatique et pionnier de l’animation, qui a transmis son savoir à beaucoup de personnes qui ont participé au film.
  • Le nom de Sid est quant à lui inspiré du rockeur Sid Vicious. Et celui de son chien, Scud, est une référence aux missiles balistiques développés par l’Union soviétique.

De nombreuses références

  • Le tapis de la chambre de Sid reprend le motif hexagonal de celui de l’hôtel du film de Stanley Kubrick, Shining (1980).

Clins d’œil à Pixar

(© Pixar)

  • Quand le livreur de Pizza Planet entre dans la station-service, il demande la direction de Cutting Boulevard. Il s’agit d’une rue de Richmond où se trouvaient les studios Pixar (avant leur déménagement en 2000 à Emeryville, également en Californie).
  • Les plaques d’immatriculation comportent de nombreuses références. Toutes comportent un sticker "Novembre 1995", mois de sortie du film. La voiture de la mère d’Andy est immatriculée "A113", en référence à une salle de classe de la California Institute of the Arts, où ont étudié de nombreux créatifs de l’entreprise, dont John Lasseter et Brad Bird (on retrouvera cette référence dans de nombreux Pixar ensuite, ainsi que dans Les Simpson). Une autre possède l’inscription "HTT1195", en référence à Hi-Tech Toons, l’une des sociétés de production du film.
  • Dans la chambre d’Andy, les livres de ses étagères portent des noms familiers : il s’agit de ceux de précédents courts-métrages Pixar réalisés dans les années 1980 – Les Aventures d’André et Wally B. (1984), Luxo Jr. (1986), Red’s Dream (1987), Tin Toy (1988) et Knick Knack (1989), voire de membres de l’équipe du film (Smyrl, Smyrl, Twist and Twirl, par exemple, est un détournement du nom d’Eliot Smyrl, lequel a travaillé dans l’équipe de modélisation).
    Des noms d’employés quelque peu modifiés reviennent d’ailleurs régulièrement (et discrètement) tout au long du film : sur le sac à dos de Sid, à l’arrière du camion de Pizza Planet, sur le skateboard sur lequel est allongé Buzz pour réparer son vaisseau, sur une canette de bière, sur le camion de déménagement…
  • La plaque d’immatriculation de ce même camion de déménagement possède d’ailleurs l’inscription "MLY1K9" (qui signifie "Molly, one canine") rend hommage à Molly, le chien des studios. Il s’agit également du nom de la petite sœur d’Andy.
  • La lampe posée sur le bureau d’Andy et la balle qui dégringole les escaliers juste avant son anniversaire proviennent du court-métrage Luxo Jr. − ces objets sont d’ailleurs aujourd’hui les mascottes de la marque. À noter que Toy Story est le seul film à ne pas avoir dans son logo la lampe qui saute sur le "I" de Pixar.

Clins d’œil à Disney

(© Pixar)

  • La ceinture de Buzz possède la marque de Disney.
  • Mickey est présent sur la grosse montre qui se trouve sur le mur de la chambre d’Andy, ainsi que caché dans des nuages peints sur les murs de la pièce (dans la scène d’ouverture).
  • Quand la famille d’Andy roule dans le minivan en direction de sa nouvelle maison, la chanson qui passe à la radio n’est autre que "Hakuna Matata", extraite du Roi lion.

À voir aussi sur konbini :