Le tournage du film sur les origines du Joker débutera en mai

Ce spin-off des aventures de Batman, consacré aux origines de son adversaire légendaire, est produit par Martin Scorsese. Son tournage va démarrer au printemps.

(© Warner Bros.)

Déterminée à lancer un film DC indépendant de l'univers cinématographique de la maison de comics (le DCEU), la Warner annonçait l'été dernier préparer un long-métrage sur les origines du Joker, dans les bas-fonds du Gotham City des années 1980. Et à quoi bon attendre lorsque l'on a un tel projet entre les mains ? 

Publicité

Comme l'atteste en effet l'extrait de rapport de production diffusé sur Twitter par le journaliste Jeff Sneider de The Tracking Board, le tournage du spin-off des aventures de Batman débutera dès le 1er mai 2018.

Pour ce projet ambitieux, on sait déjà que Todd Phillips (War Dogs, Very Bad Trip) sera derrière la caméra, épaulé par Scott Silver (8 Mile) dans l'écriture du scénario, et le maître Martin Scorsese à la production.

Publicité

Reste encore à trouver un acteur à la hauteur du rôle-titre. Une tâche délicate, le Joker ayant la spécificité de n'avoir été incarné que par de grands noms : Jack Nicholson, Heath Ledger et Jared Leto lui ont successivement prêté leurs traits, avec plus ou moins de succès.  

Si le nom de Leonardo DiCaprio a brièvement été associé au projet en raison de l'implication de Martin Scorsese, avec qui l'acteur collabore régulièrement (Gangs of New York, Aviator, Les Infiltrés, Shutter Island, Le Loup de Wall Street), Joaquin Phoenix est aujourd'hui sérieusement pressenti pour camper l'ennemi juré de Bruce Wayne. Annoncé en négociations il y a peu, aucun deal avec l'acteur n'a pour autant été officiellement trouvé. 

Un choix qui − s'il se justifie aisément au vu de l'exigence du rôle et de la virtuosité de Phoenix − demeure surprenant, le projet ayant pour ambition de revenir sur les débuts du vilain légendaire de chez DC Comics, que l'on devrait donc voir dans sa version juvénile. Et sans offense aucune à Joaquin Phoenix, son dernier gâteau d'anniversaire comptait tout de même 43 bougies...  

Publicité

Par Marie Jaso, publié le 21/02/2018

Pour vous :