AccueilCinéma

Tommy Lee Jones a détesté bosser avec Jim Carrey sur Batman Forever

Publié le

par Arthur Cios

Jim Carrey et Tommy Lee Jones, vilains alliés à l’écran, ennemis en dehors des tournages (© Warner Bros)

En réalité, il s’est mis à détester Jim Carrey tout court pendant le tournage.

Jim Carrey et Tommy Lee Jones, vilains alliés à l’écran, ennemis en dehors des tournages. (© Warner Bros)

À son insu (ou pas), Jim Carrey est en train de revenir sur le devant de la scène après une petite période de traversée du désert, et surtout le malheureux suicide de son ex-compagne. On l’a vu devant des caméras de journalistes pour se moquer du star-system, devenir cool quand il parle de peinture et pour parler d’un documentaire mettant en avant son impressionnante performance dans Man on the Moon. Et forcément, il fait un peu de promo autour de ce nouveau projet, se permettant en chemin de balancer quelques petites infos.

C’est ainsi qu’on apprend, grâce au Hollywood Reporter, que l’acteur était de passage au Norm Macdonald Live (un podcast vidéo en mode talk-show avec des célébrités). C’est là qu’il a parlé du tournage du difficilement regardable Batman Forever sorti en 1995. Dans ce dernier, Jim Carrey jouait l’un des deux vilains, l’Homme-Mystère, qui s’associe alors avec un autre méchant pour contrecarrer l’homme chauve-souris, à savoir un Double-Face peu convaincant interprété par Tommy Lee Jones.

Jim Carrey a expliqué que le tournage n’était pas aisé, et surtout que TLJ ne l’appréciait guère. C’est quelque chose que les fans et autres curieux savent déjà. Mais on avait tendance à n’avoir qu’un versant de l’histoire. Jim Carrey raconte ainsi que les choses ont empiré au milieu de la production du film, alors qu’ils avaient leur grande scène ensemble. Il se souvient débarquer un jour dans le même restaurant que TLJ, par hasard :

"Le serveur me dit "Oh, j’ai entendu que vous travailliez avec Tommy Lee Jones. Il est dans le coin de la pièce en train de dîner." Je vais le voir et lui dis : "Hey Tommy, comment ça va ?", et il est devenu livide. Il s’est mis à trembler — il devait rêver de me tuer ou quelque chose comme ça.

Puis il m’a pris dans ses bras et m’a dit : "Je te déteste. Je ne t’apprécie vraiment pas". Je lui ai répondu : "C’est quoi ton problème ?" et j’ai attrapé une chaise, ce qui n’était pas très malin. Et il m’a dit : "Je ne peux pas supporter ta bouffonnerie."

Il explique un peu avant : "J’étais une star et c’était le problème." Une version qui rejoint plus ou moins ce que disait déjà en 1996 Joel Schumacher sur le comportement de TLJ, qu’il trouvait alors insupportable : "Jim Carrey était un gentleman et Tommy Lee était menacé par lui".

Néanmoins, Carrey apporte un autre élément de réponse à prendre en considération :"Il n’était probablement pas à l’aise avec ce genre de boulots aussi. Ce n’est pas son genre de trucs", précisant malgré tout que "c’est un acteur phénoménal en revanche. Je l’aime toujours beaucoup". Décidément, les tournages de Schumacher ne se déroulent vraiment pas dans la quiétude la plus absolue.

À lire également -> Les films de super-héros DC Comics classés du pire au meilleur

À voir aussi sur konbini :