Todd Haynes va réaliser un documentaire sur le Velvet Underground

À l’occasion du festival de Locarno en Suisse, le cinéaste américain Todd Haynes a fait part au magazine Variety d’un projet alléchant : la mise en chantier d’un documentaire sur le mythique Velvet Underground.

Le cinéaste américain Todd Haynes n’a jamais caché son appétence pour la musique. En 1987, sa carrière commençait déjà par le moyen-métrage Superstar: The Karen Carpenter Story, opus passionnant axé sur la vie de la chanteuse des Carpenters. Onze ans plus tard, il s’était attelé avec maestria à un voyage dans la Grande-Bretagne du glam rock avec Velvet Goldmine avant de proposer, en 2006, de multiples variations sur l’existence de Bob Dylan dans I’m not there.

Publicité

Rien de surprenant donc à le voir se pencher désormais sur le Velvet Underground… À Locarno, où il a reçu le fameux prix Pardo d’Onore Manor, l’intéressé a en effet annoncé à Variety qu’il se pencherait prochainement sur la destinée de l’emblématique groupe de rock américain formé à New York au cœur des sixties. À l’instar de Martin Scorsese, qui s’est passionné pour les Stones (Shine a Light) et pour le Beatle George Harrison, ou de Jim Jarmusch, qui a consacré Gimme Danger aux Stooges, Todd Haynes rejoint dès lors la famille des cinéastes mélomanes.

À la recherche des archives perdues

Et il aura du pain sur la planche puisque la principale difficulté du projet réside dans l’extrême rareté de la documentation relative au Velvet Underground. Il lui faudra rechercher, prospecter, interroger la mémoire des uns et des autres afin d’exhumer à l’écran tout ce qui a fait le sel du quatuor composé notamment des regrettés Lou Reed et Sterling Morrison, ainsi que de John Cale et Moe Tucker. Haynes compte interviewer ces deux derniers, de même qu’il approchera Doug Yule.

Après ses sublimes drames aux contours sirkiens (Carol et Loin du Paradis), le réalisateur de 56 ans nous fera pour l’occasion vibrer au son de "Sweet Jane" ou "What Goes On", deux des nombreux titres phares du groupe. Il a par ailleurs révélé qu’il travaillera pour Amazon sur une série documentaire autour de personnalités culturelles ayant profondément marqué l’histoire. D’ici là, notez dans vos agendas que son magnifique nouveau long-métrage, Le Musée des merveilles, présenté en mai dernier à Cannes, sortira en salles le 15 novembre. Une actualité bien chargée dont on ne se plaint pas.

Publicité

Lou Reed et Sterling Morrison, ainsi que de John Cale et Moe Tucker.

Par Mehdi Omaïs, publié le 08/08/2017

Pour vous :