AccueilCinéma

Attachez vos ceintures : Titane va représenter la France aux Oscars

Publié le

par Lucille Bion

Titane à Hollywood ? Oui, c’est possible.

Auréolé d’une Palme d’or à Cannes, Titane va représenter la France aux Oscars. Réalisé par Julia Ducournau, ce film de genre avait divisé la Croisette, provoquant au passage quelques malaises dans le public.

Porté par la révélation Agathe Rousselle et l’acteur français Vincent Lindon, en pompier sous stéroïde, Titane raconte la transformation de son héroïne, sous une avalanche de violence, tout en dépeignant une idylle avec… une voiture en quête de paternité. Ultra-violent et malaisant pour certains, transgressif et féministe pour d’autres, ce film a néanmoins réussi à mettre tout le monde d’accord : c’était de loin le film le plus osé de cette compétition et il marquera l’histoire de Cannes – et donc du cinéma.

Sa réalisatrice, âgée de 37 ans, avait été révélée avec son précédent film, Grave, en 2016. Interdit aux moins de 16 ans, et sorti juste avant l’instauration du pass sanitaire, Titane a attiré plus de 300 000 spectateurs dans les salles françaises. Ses distributeurs se sont aussi félicités de son démarrage début octobre dans les salles américaines, où il a dépassé le million de dollars de recettes au box-office en dix jours. 

Le long-métrage était en lice avec deux autres films pour représenter la France dans la catégorie Meilleur long-métrage international aux Oscars : L’Événement d’Audrey Diwan, Lion d’Or à Venise et Bac Nord de Cédric Jimenez. La commission qui a choisi le film candidat réunissait sous l’égide du CNC plusieurs professionnels dont les réalisateurs Julie Delpy et Florian Zeller ou encore le délégué général du festival de Cannes Thierry Frémaux.

L’an passé, le film Deux avait été choisi pour représenter la France à l’Oscar du Meilleur film étranger mais n’avait pas réussi à passer la barre des présélections par l’Académie des Oscars. Espérons que la France puisse représenter fièrement ses couleurs le 27 mars prochain, jour de la cérémonie qui se tiendra à Los Angeles.

En attendant, vous pouvez toujours (re)voir notre interview "Movie Master" avec Julia Ducournau : 

À voir aussi sur konbini :