La bande-annonce de The Platform est là et on espère que vous avez l'estomac bien accroché

On vous souhaite bon appétit.

On pense tout de suite à l’un des premiers courts-métrages de Denis Villeneuve, Next Floor : une grande table finement garnie de convives comme de mets. Soudainement, tout le monde chute, la tablée avec. Une poussière s’est installée sur les épaules des invités et la bouffe, mais on poursuit le manège : on pioche dans les plats, on bouffe comme si de rien n’était, même si la fin approche.

Publicité

Si le cinéaste canadien utilisait le concept de l’anthropocène comme sous-texte, The Platform (El Hoyo en espagnol), qui reprend l’idée de cette nourriture descendant progressivement, l’installe dans une dimension purement sociale (et horrifique), chaque duo de personnes profitant de manière inégale de ce qu’il reste sur la table, alors que l’histoire se déroule… dans une prison.

Pour son premier long-métrage, le cinéaste espagnol Galder Gaztelu-Urrutia propose ainsi une idée conceptuelle, dans la lignée des films d’horreur comme Cube (1997), Cercle (2015) et de la franchise Destination finale. On peut également y voir un peu de la satire sociale de Parasite dans sa construction géométrique.

C’est Netflix qui a acquis les droits du film espagnol, dont la sortie est prévue sur la plateforme le 20 mars prochain. 

Publicité

Par Louis Lepron, publié le 09/03/2020