AccueilCinéma

Court-métrage : l'enfer du métro, dans un film d'horreur sanglant

Publié le

par Lucille Bion

Arseny Syuhin

Dans The Crossing, une jeune femme se retrouve piégée dans le métro, poursuivie par une créature immense. Entre horreur et folie. 

Une femme seule et désespérée erre dans une ville déserte. Elle téléphone mais tombe sur un répondeur, elle supplie son correspondant de la rappeler. Elle raccroche et descend prendre le métro. Là, une victime allongée par terre convulse, puis disparaît.

Arseny Syuhin semble avoir été inspiré par les films de John Carpenter. Le nouveau cinéaste russe opte pour une mise en scène mystérieuse et joue beaucoup avec le hors-champ. Pour augmenter les frissons, il pose une musique inquiétante et quelques bruits dégoulinants.

Les couloirs du métro deviennent un enfer, où une créature immense au torse nu sévit. Ce film d'horreur sur la solitude nocturne est court, mais intense. Cette course-poursuite souterraine fera le bonheur de tous les amateurs du genre.

À voir aussi sur konbini :