AccueilCinéma

Terra Field, l’ingénieure qui accuse Dave Chappelle de transphobie, a démissionné de Netflix

Publié le

par Manon Marcillat

"Je pense que c’est la meilleure conclusion possible pour toutes les parties impliquées."

Terra Field, l’ingénieure qui avait été suspendue suite à la polémique au sujet du spectacle The Closer de Dave Chappelle, vient de démissionner de Netflix, nous apprend The Hollywood Reporter. En octobre dernier, elle avait été une des employé·e·s de l’entreprise à dénoncer les attaques de l’humoriste envers "la communauté trans et la validité même de la transidentité". Avec deux autres employé·e·s, elle avait interrompu une réunion virtuelle des dirigeants de la plateforme en signe de protestation, ce qui avait conduit à sa suspension.

Lundi, Terra Field a annoncé sa démission de Netflix et a publié sa lettre de démission sur Twitter. "Je ne suis pas satisfaite de la tournure qu’ont pris les événements, mais je pense que c’est la meilleure conclusion possible pour toutes les parties impliquées", a tweeté l’ancienne employée. Dans sa lettre, elle précise que sa décision a été motivée par le licenciement de B. Pagels-Minor, un·e ancien·ne employé·e trans accusé·e d’avoir fait fuiter des informations confidentielles concernant le spectacle de Dave Chappelle, ce qu’iel a réfuté.

Chargement du twitt...

Pour rappel, les employé·e·s trans ne demandent pas la suppression du spectacle, mais un "trigger warning" (avertissement au public) au début du programme ainsi que des contenus qui montrent "l’autre côté de l’histoire". "On peut faire 25 voire 100 spectacles de comiques LGBTQ+ avec le même budget que celui de Chappelle", regrettait B. Pagels-Minor dans les colonnes de Vulture.

Le débat autour de la transphobie de Dave Chappelle n’est pas nouveau. Son précédent spectacle Sticks & Stones avait soulevé en 2019 les mêmes débats en interne.

À voir aussi sur konbini :