Kristen Stewart dans Personal Shopper. (© Les Films du Losange)

Surprise : Kristen Stewart est sacrée meilleure actrice de la décennie

Des blockbusters au cinéma indépendant : Kristen Stewart est devenue une figure incontournable du cinéma américain

À seulement 29 ans, Kristen Stewart vient d’être couronnée meilleure actrice de la décennie par la Hollywood Critics Association, une association de critiques de cinéma américains créée en 2016. L’actrice recevra son prix le 9 janvier 2020. 

Publicité

Si la comédienne a démarré sa carrière à l’âge de 10 ans avec une apparition dans Les Pierrafeu à Rock Vegas de Brian Levant, elle décroche son premier vrai rôle dans Panic Room de David Fincher, en jouant la fille de Jodie Foster.

Après avoir joué dans Into the Wild, elle accède véritablement à la notoriété avec la saga Twilight, qui débute en 2008. Après avoir porté cette histoire adolescente jusqu’en 2012, avec un cinquième et dernier opus, elle rendra le costume de Bella. Cette même année, elle incarne Blanche-Neige dans Blanche-Neige et le chasseur, un succès au box-office qui lui offre le titre de "l’actrice la mieux payée d’Hollywood".

Rattrapée par un scandale causé par sa relation adultérine avec Rupert Sanders, le réalisateur du film, Kristen Stewart ne peut pas participer à la suite du film et se tournera vers le cinéma indépendant.

Publicité

© Universal

Le cinéma indépendant

Émancipée, grâce au cinéma d’auteur, l’actrice s’est littéralement métamorphosée, comme pour tirer un trait sur son passé. Guard, Still Alice, Sur la Route, Equals, Certaines femmes… Kristen Stewart est extrêmement prolifique. Son ascension critique passe par un Café Society avec Woody Allen, mais surtout sa rencontre déterminante avec Olivier Assayas, qui la sublime dans Sils Maria et Personnal Shopper

En 2019, elle revient sur le devant de la scène avec Seberg, biopic dans lequel elle prête ses traits à l’icône de la Nouvelle Vague et deux blockbusters, un reboot de Charlie’s Angels et Underwater, dans lequel elle partage l’affiche avec Vincent Cassel. 

Publicité

Nous l’avions rencontrée au festival de Deauville, lorsqu’elle recevait un hommage du Talent Award 2019 : 

Publicité

La réalisation

Si elle a révélé un tout nouveau visage devant la caméra, Kristen Stewart a également franchi le cap de la réalisation en 2017, avec Come Swim, un court-métrage de 17 minutes,  artistique et conceptuel, présenté à Cannes. 

À mi-chemin entre le rêve et la réalité, Kristen Stewart explore la solitude d’un homme (Josh Kaye), en brouillant les pistes avec une bande-son envahissante. Comme le chant des sirènes qui inviterait un marin à se noyer en terre inconnue. En dévoilant au monde entier la singularité de son univers, elle prouve qu’elle est une artiste prometteuse. 

Par Lucille Bion, publié le 16/12/2019