http://www.leparisien.fr/laparisienne/loisirs-detente/humour-insolite/la-realisatrice-de-wonder-woman-tacle-james-cameron-qui-a-attaque-son-film-25-08-2017-7212771.php

La suite de Wonder Woman sortira finalement en juin 2020

Le film est repoussé de sept mois – et c’est peut-être pas plus mal !

(© Warner Bros/DC Comics)

Dans l’industrie du cinéma, on a encore tendance à penser qu’un retard, un délai supplémentaire, est généralement mauvais signe. Une idée préconçue qui peut parfois être vraie. On en connaît des projets dont la sortie a été sauvée grâce à des reshoots et une modification de montage à la dernière minute. On connaît aussi des projets tués de la sorte.

Publicité

Parfois, cela n’a rien à voir avec tout cela, et un retard ne s’explique que par un meilleur agenda. C’est ainsi que la Warner justifie le report de sept mois de la sortie de Wonder Woman 1984, suite tant attendue des aventures de l’Amazone de DC, sorties l’an dernier. Le film devait sortir le 1er novembre 2019, mais Gal Gadot a annoncé sur Instagram que le long-métrage sortira finalement dans les salles obscures le 5 juin 2020.

Officiellement, cette décision est justifiée par la Warner par le simple fait que le créneau était disponible. Et du coup, les pontes de la Warner voudraient renouveler l’exploit du premier opus, qui lui était sorti en début d’été et avait profité de la période estivale pour cartonner de longues semaines durant au box-office, et ont donc décidé de le sortir début juin.

Officieusement, on ne peut pas s’empêcher de penser que cela est un peu lié aux dates de sortie du reste du catalogue. En gros, les prochains films du DCEU sont Aquaman, prévu le 19 décembre prochain, puis Shazam! le 3 avril 2019, et Birds of Prey en février 2020.

Publicité

Vous voyez le gros trou entre les deux derniers ? C’est là qu’était prévu WW84. Sauf que c’est aussi là qu’est prévu l’ultra-attendu (et hors-DCEU) Joker avec Joaquin Phoenix — en octobre 2019, plus précisément. On a du mal à croire que ce décalage de sortie n’est pas lié aux craintes que le film empêche la suite de Wonder Woman de cartonner autant qu’escompté.

Et c’est pas plus mal. S’ils peuvent en profiter pour mieux travailler les images, on ne va pas non plus s’en plaindre.

Par Arthur Cios, publié le 23/10/2018

Pour vous :