Non, le Studio Ghibli n'est pas encore mort

Le Studio Ghibli, celui qui a produit Le Tombeau des lucioles ou Porco Rosso, c'est fini ? Pas vraiment.

Après des mois de rumeurs, une information est tombée : le légendaire studio japonais de production de films d'animation aurait annoncé, par la voix de son co-fondateur Toshio Suzuki lors de l'émission Jounetsu Tairiku sur MBS, vouloir arrêter la production de longs métrages.

Il mettrait fin à près de 30 ans de cinéma, du Château dans le ciel (1986) au petit dernier Quand Marnie était là (2014) en passant par Porco Rosso (1992), Princesse Mononoké (1997), Le Voyage de Chihiro (2001) ou Ponyo sur la falaise (2008). L'information est reprise par de nombreux sites d'information - dont Konbini, mais c'est un peu plus compliqué que cela.

Publicité

L'arrêt du département de la production interviendrait quelques mois après la fin de la carrière d'un grand du cinéma d'animation japonais et co-fondateur du studio, Hayao Miyazaki. Dans une interview récente accordée  à Paris Match, Kitarô Kôsaka, un autre nom de l'animation japonaise, faisait part de ses peurs à l'égard de l'avenir du Studio Ghibli :

Le studio Ghibli a longtemps tenu grâce au seul Hayao Miyazaki. C'est devenu une grosse structure avec beaucoup de personnel. Mais malheureusement, seuls les films de Hayao Miyazaki rencontrent assez de succès pour rembourser les frais investis. Je suis assez pessimiste quant à l'avenir du studio.

Publicité

Dans un long portrait de Hayao Miyazaki réalisé par Le Monde, on pouvait déjà lire :

Il y a fort à parier que, sauf surprise, le Japon et les fanatiques de Ghibli à travers le monde devront absorber en 2014 une autre mauvaise nouvelle : la fermeture du studio, au moins en tant qu'entité de production de longs-métrages.

Le Studio Ghibli en restructuration

Pour autant, il ne faut pas enterrer le Studio Ghibli aussi vite. D'après le Tumblr Catsuka, à la source de l'information, le Studio Ghibli pourrait continuer à avoir une partie de son équipe s'occuper des "projets de Hayao Miyazaki". D'après le site Kotaku, qui explique une erreur de traduction des dires de Toshio Suzuki, le studio d'animation est en pleine restructuration et devrait faire une pause avant de penser à l'avenir.

Publicité

Aussi, il est à noter que les activités de Studio Ghibli, même si sa branche long métrage va connaître un "ménage de printemps", se poursuivront du côté de la publicité, de la musique et même des séries. En témoigne Nonya, fille de brigand, ce projet dont on vous parlait en février dernier. En partenariat avec les studios Polygon Pictures, il racontera l’amitié qui se crée entre deux enfants, issus de bandes rivales, dans une forêt hostile et remplie de mystérieuses créatures.

Le futur du Studio Ghibli se trouve peut-être là.

Article mis à jour le 4 août à 10h15

Publicité

Par Louis Lepron, publié le 04/08/2014

Pour vous :