AccueilCinéma

Strong Island, la nouvelle "fraîcheur certifiée" de Rotten Tomatoes, dévoile son premier trailer

Publié le

par Lucille Bion

( © Netflix )

Le documentaire Strong Island va sans doute cartonner. Il faut bien avouer qu’on a rarement vu un premier trailer aussi poignant. Ce film, le combat d’une famille qui surmonte une tragédie, ne sera à louper sous aucun prétexte.

Strong Island, qui sortira directement sur Netflix, s’impose dans la catégorie des films nécessaires. Réalisé par l’Afro-Américaine Yance Ford, ce documentaire souligne les injustices du système judiciaire américain, puisqu’il retrace le meurtre impuni du frère de la réalisatrice, William Ford Jr.

Tout débute en avril 1992, à Long Island, New York, l’aîné des enfants Ford, alors âgé de 24 ans a été assassiné par Mark Reilly, un mécanicien blanc de 19 ans. Bizarrement, la victime a été considérée comme le principal suspect dans son propre crime. Le meurtrier a même été relâché, sur la décision d’un jury composé uniquement de Blancs. La mère, que l’on peut voir dans la bande-annonce poignante, explique qu’aucun policier ne lui a parlé, ni même regardé.

On imagine relativement bien avec quelle détermination la soeur de la victime a réalisé son documentaire acclamé dans plusieurs festivals, notamment ceux de Berlin et de Sundance. Yance Ford a travaillé dessus pendant dix ans. Elle a même traqué les détectives qui s’étaient à l’époque penchés sur le meurtre.

D’autre part, le film a des producteurs de grands noms comme Laura Poitras (célèbre pour son Citizenfour sur Snowden) ou encore Danny Glover.

Déjà 100 % "fraîcheur certifiée"

Le nouveau film de Netflix s’érige déjà au top du tomatomètre. En effet, avec la jolie note de 100 % "fraîcheur certifiée", le site Rotten Tomatoes lui a attribué ce score record. Pour les non-initiés, les "fraîcheurs certifiées" ("certified fresh") sont tous les films qui ont une note supérieure à 75 %. Les films de la catégorie inférieure, descendant jusqu’à 60 % sont qualifiés de "frais" ("fresh") et les plus mauvais, les "pourris" ("rotten").

Si Strong Island se trouve dans cette catégorie, c’est grâce au vote de 12 critiques (oui, seulement). Mais ces 12 critiques sont des journalistes issus des rédactions les plus respectées, à savoir celles du New Yorker, d’Indie Wire, du Hollywood Reporter ou encore du Guardian.

Le film sur le combat de la famille Ford qui surmonte sa tragédie sortira le 15 septembre sur Netflix, et ne sera à louper sous aucun prétexte.

À voir aussi sur konbini :