Straight Outta Compton : sur Facebook, des trailers différents pour les Noirs et les Blancs

Facebook et Universal se sont associés pour créer des bandes-annonces différentes, destinées à deux publics : l'un présumé initié en matière de gangsta rap et l'autre supposément béotien. Comprenez : les Noirs et les Blancs. 

Neil Brown Jr., Aldis Hodge, Corey Hawkins, Jason Mitchell et O'Shea Jackson Jr. dans "Straight Outta Compton". (Universal Pictures)

Neil Brown Jr., Aldis Hodge, Corey Hawkins, Jason Mitchell et O'Shea Jackson Jr. dans Straight Outta Compton. (© Universal Pictures)

L'information a de quoi surprendre, particulièrement en France où les statistiques ethniques sont interdites. Le studio Universal Pictures et Facebook se sont associés pour créer, aux États-Unis, des bandes-annonces de NWA : Straight Outta Compton différentes selon le public ciblé... Non pas en termes d'âge ou de langue, mais de couleur de peau. Doug Neil, directeur marketing chez Universal, et Jim Underwood, responsable du divertissement chez Facebook, ont ouvertement évoqué cette initiative au festival SXSW, à Austin (Texas), selon le Business Insider.

Publicité

D'après Universal, le groupe N.W.A. (acronyme de Niggaz With Attitude) était trop peu connu du public américain blanc pour que le film ait une chance d'être vu en masse. Il fallait donc, pour le studio, recentrer l'histoire sur le destin de deux rappeurs toujours célébrissimes aujourd'hui, et pas seulement chez les Afro-Américains : Ice Cube et Dr. Dre. Une troisième bande-annonce, plus courte, ciblait les Hispaniques, avec notamment des citations en espagnols.

Facebook ne connaît (vraiment) pas notre couleur de peau

Si Facebook ne connaît pas précisément la couleur de peau de ses utilisateurs, le réseau social dispose d'informations suffisamment précises sur leurs goûts, leurs réseaux ou leurs habitudes culturelles pour avoir une idée du cercle dans lequel ils évoluent, précise The Verge. Ce qui veut dire que des Blancs ou des Hispaniques fans de culture afro ont peut-être vu aussi le trailer destiné aux Noirs, et inversement. Mais que ce n'est certainement pas la majorité des cas.

Comment évaluer le succès de cette campagne ? Facebook reste discret sur ce point : il est à ce jour impossible de savoir jusqu'où l'initiative a "visé juste". Une chose est sûre, Doug Neil estime que cette opération marketing a été "un large succès". Le film de F. Gary Gray a connu un belle carrière outre-Atlantique, récoltant 160 millions de dollars, pour un budget modeste de 28 millions de dollars.

Publicité

Par Ariane Nicolas, publié le 18/03/2016

Pour vous :