AccueilCinéma

Vidéo : Steven Soderbergh refait le montage de 2001, l'Odyssée de l'espace

Publié le

par Fanny Hubert

Après avoir réinventé Indiana Jones en le mettant en noir et blanc, Steven Soderbergh s'attaque à un monument : 2001, l'Odyssée de l'espace, de Stanley Kubrick. 

Quand Steven Soderbergh s'ennuie, il modifie des films cultes et poste le résultat sur son blog. Il y a quelques mois, c'est ce qu'il a fait pour Les aventuriers de l'arche perdue de Steven Spielberg, en le mettant entièrement en noir et blanc. Il a également enlevé tous les dialogues au profit d'une bande-son electro. Son but? Apprendre aux spectateurs à se concentrer sur les plans, à comprendre comment ils sont faits et pourquoi tel mouvement de caméra est utilisé.

Cette-fois, le réalisateur s'est attaqué à un monument de la science-fiction : 2001, l'Odyssée de l'espace de Stanley Kubrick. Toujours sur son blog, il explique les raisons qui l'ont poussé à refaire le montage de ce film :

Peut-être que c'est ce qui arrive quand tu passes trop de temps avec un film. Tu commences à y penser quand il n'est pas là et tu commences à vouloir le modifier. J'ai regardé 2001 régulièrement pendant quatre décennies mais ce n'est qu'il y a quelques années que j'ai pensé à le modifier, et pendant les vacances j'ai décidé de me lancer.

Pourquoi maintenant ? Je ne sais pas. Peut-être que j'étais pas assez vieux pour le modifier jusqu'à maintenant. Peut-être que j'avais trop peur parce que non seulement le film n'a pas besoin de mon aide ou de l'aide de quiconque et, s'il n'est pas LE plus impressionnant objet d'art visuel créé au 20ème siècle, il est à égalité avec le premier. Ce qui veut dire que SI je devais le modifier, j'avais intérêt à avoir une meilleure idée que couper des plans ou juste changer la musique.

Puis Soderbergh explique avoir vu toutes les versions existante du film et que la meilleure est celle en Blu-ray . Selon lui, Kubrick himself aurait même approuvé le format numérique.

Cliquez sur l'image ci-dessous pour visualiser le film.

Cliquez sur l'image pour visualiser le film.

Le réalisateur n'utilise pas le noir et blanc et ne change pas la bande-son. Ce que l'on peut tout de suite remarquer, c'est qu'il enlève 30 minutes de la version définitive du film original et plus de 50 minutes de la première version.

Le reste de ses modifications, on vous laisse le découvrir en faisant la comparaison. Sur Twitter, certains fans crient déjà au scandale et pensent même que Kubrick doit être en train de se retourner dans sa tombe.

À voir aussi sur konbini :