AccueilCinéma

Steve McQueen va réaliser un documentaire sur Tupac

Publié le

par Lucille Bion

Le réalisateur Steve McQueen n’a pas fini de nous surprendre : après 12 Years a Slave, il s’attaque à un documentaire sur Tupac, assassiné en 1996 à l’âge 25 ans.

Alors que l’on attend déjà le biopic sur Tupac, All Eyez on Me, réalisé par Benny Boom avec Demetrius Shipp Jr. dans le rôle-titre, et L.A.Byrinth, le polar de Brad Furman retraçant l’enquête policière sur la mort de Biggie et Tupac, porté par Johnny Depp, Deadline nous apprend maintenant qu’un documentaire sur le rappeur a été confié au grand Steve McQueen. Le cinéaste américain, qui parle de la violence comme personne (il a signé Hunger, Shame puis 12 Years a Slave, pour lequel il reçut une statuette dorée en 2014), s’apprête, avec ce projet, à enflammer de nouveau Hollywood. Il a d’ailleurs tenu à exprimer son enthousiasme :

"Je suis extrêmement ému et excité d’explorer la vie de cet artiste légendaire. En 1993, j’étudiais le cinéma à l’université de New York. À l’époque, la culture du hip-hop était en plein essor et mon monde personnel croisait un peu celui de Tupac, grâce à un ami commun. Peu d’artistes – si ce n’est aucun – étaient plus brillants que Tupac Shakur. Je suis impatient de travailler en étroite collaboration avec sa famille pour raconter l’histoire de cet homme si talentueux."

Selon le site Hip Hop DX, Afeni Shakur, la mère du rappeur, décédée l’an passé d’une crise cardiaque, souhaitait que l’on réalise un tel film sur son fils, l’icône du hip-hop. À la mort de Tupac, le 13 septembre 1996, (le rappeur succomba à ses blessures après un drive-by shooting survenu une semaine plus tôt dans les rues de Las Vegas à la sortie d’un combat de boxe entre Mike Tyson et Bruce Seldon), Afeni Shakur a fondé la société Amaru Entertainment pour garder les droits sur l’œuvre de son fils, honorer sa mémoire et donner une réalisation posthume à certains de ses projets.

"Raconter la véritable histoire"

Aujourd’hui, c’est la tante du rappeur, Gloria Cox, qui a repris le flambeau, en s’imposant dans le projet comme productrice exécutive. Elle a expliqué qu’elle souhaitait prolonger l’objectif de sa défunte sœur, en révélant la vérité sur 2Pac :

"Notre but a toujours été de raconter la véritable histoire, ce qui n’a jamais été complètement fait. Ma sœur me disait toujours : 'Nous ne sommes pas là pour défendre Tupac. Notre travail est de lui permettre d’être perçu de la manière la plus efficace qui soit, donc ses actes, ses choix et ses mots parleront pour lui.' Et je crois que c’est ce que ce film fera."

Parmi les producteurs du film de Steve McQueen, on comptera surtout Jayson Jackson (What Happened, Miss Simone?) et Nigel Sinclair (The Beatles : Eight Days a Week). Et contrairement à All Eyez on Me, ce documentaire est validé par la famille de l’artiste ! Le biopic non autorisé, sortira le 16 juin prochain aux États-Unis, date à laquelle Tupac aurait soufflé ses 46 bougies.

À voir aussi sur konbini :