AccueilCinéma

Star Wars : victime de cyberharcèlement, Kelly Marie Tran sort du silence avec un message fort

Publié le

par Lucille Bion

( © Disney)

Après avoir quitté les réseaux sociaux, Kelly Marie Tran s’exprime pour la première fois dans le New York Times sur le harcèlement qu’elle a subi.

Harcèlement, humiliations, insultes racistes et misogynes, après la sortie de Star Wars : Les Derniers Jedi, l’actrice Kelly Marie Tran a vécu un véritable enfer pendant près de 6 mois. Pour y mettre fin, l’interprète de Rose, la nouvelle mécano de la franchise, s’est résolue à quitter les réseaux sociaux en juin dernier.

La jeune femme d’origine vietnamienne est enfin sortie de l’ombre lors de la promotion du film, pour s’exprimer sur la violence des internautes dont elle a été victime. Pour le New York Times, elle a rédigé une tribune dans laquelle elle affirme que le cyberharcèlement ne l’anéantira pas et qu’elle refuse d'être marginalisée.

Avec du recul, elle constate d’abord que les insultes qu’elle a reçues ne sont que le reflet de la (triste) réalité des minorités, quelles qu’elles soient, dans ce milieu :

"Leurs mots semblaient confirmer ce que j’avais appris en grandissant en tant que femme et en tant que personne de couleur : que j’appartenais à la marge, que je n’avais le droit qu’à des rôles mineurs dans leur histoire et dans leur vie."

( © Vanity Fair)

À voir aussi sur konbini :