AccueilCinéma

Stanley, la girafe de Very Bad Trip, est au cœur d’une bataille juridique

Publié le

par Manon Marcillat

Elle était détenue illégalement dans un ranch en Californie.

Stanley, la girafe rendue célèbre grâce à son caméo dans Very Bad Trip 3, est dans la tourmente. Si son destin n’a pas été aussi tragique que celui de son personnage malencontreusement décapité sur l’autoroute, elle est aujourd’hui au cœur d’une bataille juridique et vient d’être saisie par les autorités californiennes, selon une information d’ABC7 relayée par Le HuffPost.

Depuis 2015, la girafe vit au Saddlerock Ranch à Malibu et elle est l’une des attractions du Malibu Wine Safaris aux côtés d’autres animaux sauvages. Mais la justice californienne vient de découvrir qu’elle est détenue illégalement : la famille Semler, propriétaire du lieu, ne possède pas d’autorisation lui permettant de détenir des animaux sauvages. 

Les autorités n’ayant aucun moyen de la transporter, elle a été "saisie sur place" par le Département californien de la pêche et de la faune en attendant qu’une décision soit prise et peut donc rester dans son ranch. Mais l’animal se retrouve désormais au cœur d’un procès pour "détention d’animaux sauvages ou d’une animalerie sans permis". Également accusés de falsification de permis, Ron et Dakota Semler ont plaidé non coupables.

En 2018, la girafe avait ému les réseaux sociaux au moment des incendies meurtriers en Californie. Alors que le feu s’était dangereusement approché des animaux du Saddlerock Ranch, l’animal et ses compagnons de fortune n’avaient pas été évacués immédiatement par les propriétaires des lieux.

À voir aussi sur konbini :