Fiodor Bondartchouk sur le tournage du film.

Un nouveau "Stalingrad", super-production russe tournée en 3D

Un nouveau Stalingrad s'apprête à sortir au mois d'octobre en Russie. Véritable super-production, il est le premier film russe à être tourné en 3D, et premier film non-américain à être tourné en IMAX.

stalingrad

Fiodor Bondartchouk sur le tournage du film.

Stalingrad a été le titre de deux films déjà : celui de Joseph Vilsmaier en 1993 et celui de  Jean-Jacques Annaud en 2001. Un troisième s'apprête désormais à sortir, cette fois-ci tourné par Fiodor Bondartchouk, réalisateur russe récompensé par l'Aigle d'Or en 2005 pour Le 9ème Escadron.

Publicité

Le film marque déjà une première pour un film en Russie. Tourné en 3D (une expérience inédite pour le pays), il est également le premier film non-américain à être tourné en IMAX. Un reportage de l'AFP nous révèle qu'il a bénéficié d'un budget de 30 millions de dollars, en partie financé par le gouvernement. Devenant l'un des plus gros budgets du cinéma russe depuis la disparition de l'Union soviétique, Stalingrad promet de faire parler de lui, même s'il n'est pas encore prévu que le film soit distribué en France.

Rappelons que le réalisateur n'est autre que le fils de Sergueï Bondartchouk, un des réalisateurs majeurs du cinéma russe. Il est connu pour avoir remporté l'Oscar du meilleur film étranger en 1968, pour le monumental Guerre et Paix, qui dure plus de 6 heures. Ce long-métrage est le film le plus cher de l'histoire de l'Union Soviétique, avec un budget de plus de 8 millions de roubles soviétiques, soit un peu plus de 9 million d'euros.

La bande-annonce de Stalingrad 

Publicité

On vous conseille également :

Par Etienne Dang, publié le 19/09/2013

Copié

Pour vous :