AccueilCinéma

Sur les réseaux sociaux, l’affiche du biopic sur Lady Di fait beaucoup parler

Publié le

par Manon Marcillat

Twitter y voit un étonnant clin d’œil.

Présenté dans quelques jours à la Mostra de Venise, le prochain long-métrage de Pablo Larraín se dévoile pourtant avec parcimonie. Seulement deux photos de la métamorphose de Kristen Stewart en princesse Diana ont été dévoilées, habillée d’un chapeau noir, costume rouge, air rêveur et classe intersidérale, mais Spencer s’annonce déjà très prometteur.

La montrant cette fois parée de la coiffure et des bijoux iconiques de la princesse à la pose sage, l’affiche du film vient aujourd’hui d’être révélée. Et elle donne le ton de ce biopic, qui se concentrera surtout sur l’échec du mariage de Diana Spencer avec le prince Charles. Sur fond noir, on peut y voir une princesse de dos, l’air éploré mais vêtue de sa plus belle robe de bal.

Chargement du twitt...

Et Twitter n’a pas manqué de relever une étonnante ressemblance. En 2013, Jennifer Lawrence, dans sa longue robe blanche, trébuchait sur les marches du théâtre Dolby, quelques secondes avant de recevoir l’Oscar de la Meilleure actrice. Certains internautes voient donc un clin d’œil à cette chute désormais célèbre, symbolisant le destin de la princesse qui quittera le prince Charles et perdra son titre d’altesse royale alors qu’elle aurait pu devenir la reine que le monde attendait.

Chargement du twitt...

Écho volontaire ou non, cette affiche est objectivement réussie et fait encore monter d’un cran l’impatience pour le nouveau projet du cinéaste chilien, habitué des beaux portraits de femmes. Après le très réussi Jackie, où Natalie Portman revêtait le célèbre tailleur rose de l’ancienne Première dame des États-Unis Jackie Kennedy, il a changé de registre pour nous livrer cet été l’incandescent Ema, le portrait d’une jeune mère rongée par la culpabilité de l’abandon de son enfant qui extériorise ses démons en dansant et en cédant à des tendances pyromanes.

Pour ce nouveau film, il n’a pas fait appel aux services de Gael Garcia Bernal, son acteur fétiche, mais à l’Anglais Jack Farthing (Poldark), qui donnera la réplique à Kristen Stewart dans le rôle du prince Charles. Steven Knight, derrière la série Peaky Blinders, s’est de son côté occupé du scénario, et Claire Mathon, connue pour son travail sur Portrait de la jeune fille en feu, a été engagée pour sublimer la photographie du biopic. Quoi qu’il en soit, le film n’a toujours pas de date de sortie en France.

À voir aussi sur konbini :