AccueilCinéma

On en sait plus sur la sortie de Mulan sur Disney+, et c'est le bordel

Publié le

par Arthur Cios

Disney’s MULAN..Mulan (Yifei Liu)..Photo: Film Frame..© 2019 Disney Enterprises, Inc. All Rights Reserved.

Une sortie vraiment pas comme les autres.

Mulan a soulevé tout un paquet de problèmes et de questions. Après avoir attendu une sortie en salles, décalée, décalée, et décalée à nouveau, Disney a finalement annoncé que le film sortirait sur Disney+ (oui, même en France) – contrairement à la Chine qui aura le droit à une exploitation du long-métrage dans les salles obscures. Mais il y a un hic.

Pour rentrer dans ses frais, Disney va mettre le film à l’achat sur sa plateforme. Il faudra donc avoir un compte Disney+ payant, et débourser 30 euros pour être l’heureux propriétaire de Mulan en version numérique. Une opération intelligente (Trolls 2 avait rapporté près de 100 millions de dollars à Universal avec une sortie numérique exclusive à 20 dollars), à laquelle s’ajoute une exploitation dans quelques salles aux États-Unis — malheureusement pas en France, chronologie des médias oblige.

À lire également -> Pourquoi la sortie de Mulan sur Disney+ peut changer la face du cinéma

Mais un nouvel élément vient s’ajouter à l’équation déjà compliquée : Collider nous informe que sur la page dédiée au film sur Disney+ (page pas encore entièrement créée à l’heure où cet article est écrit), on y trouve une explication à propos de sa sortie. Et notamment cette information :

"À partir du 4 septembre, avec Premier Access, vous pourrez voir Mulan avant qu’il ne soit accessible à tous les abonnés de Disney+"

En soi, rien de neuf sous les cocotiers. Il était évident que la plateforme allait proposer à un moment donné son film dans son catalogue de vidéo à la demande (SVOD). Mais la précision de la plateforme implique une autre question : après combien de temps les abonnés Disney auront-ils droit à Mulan sans avoir à payer 30 dollars ?

Et la réponse à cette question est très importante. Car les États-Unis ont une chronologie des médias bien différente de la nôtre, permettant aux abonnés Disney+ de ne pas attendre des mois et des mois avant de profiter du nouveau long-métrage. Outre-Atlantique, la question est de savoir combien d’utilisateurs seront assez patients pour attendre de le voir sur Disney+ sans avoir à payer 30 dollars.

En France, un film ne peut être mis en SVOD que trois ans après sa sortie en salles, mais peut être disponible à l’achat numérique quatre mois après sa sortie. Or, il n’y a pas de sortie en salles dans l’Hexagone, et le film aura vocation à un moment à atterrir dans le catalogue de Disney+.

Nous avons contacté (en vain pour l’instant) le CNC, pour savoir si Disney devra attendre 32 mois avant de mettre Mulan en visionnage libre sur Disney+ ou s’il y aura une dérogation pour cette problématique assez inédite.

À lire également -> Vidéo : excédé, un exploitant détruit une publicité de Mulan après l’annonce de Disney

À voir aussi sur konbini :