AccueilCinéma

Cette aventure (méconnue) d'Astérix va sortir en librairie

Publié le

par Arthur Cios

Le Menhir d'or est sorti en 1967 sous la forme d'un livre-disque.

Ce n’est pas un épisode inédit, mais c’est tout comme. Le Menhir d’or, une aventure d’Astérix restaurée à partir d’un "livre-disque" de 1967, sort ce mercredi 21 octobre en deux volets : album papier et version audio.

Forcément, peu de lecteurs le connaissent. Rapidement après la sortie de ce vinyle accompagné de son cahier illustré, "cette aventure unique est devenue quasiment introuvable", expliquent les éditions Albert René. Il s’agit donc d’une publication assez inédite.

Sur un scénario de René Goscinny, Le Menhir d’or raconte le parcours d’Assurancetourix – le villageois que l’on fait taire à tous les banquets, tellement il chante mal – lors d’un concours de bardes gaulois.

Pour l’album de 48 pages, les dessins d’Albert Uderzo, disparu en mars dernier, ont été entièrement retravaillés, car le rendu à l’impression ne correspondait pas aux normes de qualité actuelles. Le directeur général des éditions Albert René, Céleste Surugue, a expliqué à l’AFP :

"Nous avons retrouvé ce trésor qui avait eu un beau succès à l’époque et qui est inconnu ou mal connu des jeunes générations. Il a fallu un travail de restauration, puisque nous n’avions pas les dessins originaux. […] Ce travail qui a été présenté à Uderzo, ce sont des dessins qu’il n’avait pas vus depuis très longtemps, même s’il se souvenait de cette aventure, évidemment."

L’enregistrement est téléchargeable gratuitement sur toutes les grandes plateformes de livres audio. On y entend enfin Assurancetourix. "On l’entend chanter. Enfin… chanter, c’est un bien grand mot : on l’entend essayer de pousser la chansonnette et je recommanderais aux auditeurs de baisser le son à ce moment-là", plaisante M. Surugue, avant d’ajouter :

"Astérix est plus en forme que jamais. Les titres du fonds, ceux signés Uderzo et Goscinny, sont en très forte croissance, à deux chiffres cette année [en pourcentage]. C’est sûrement une valeur refuge où parents et enfants se retrouvent."

Konbini avec AFP

À voir aussi sur konbini :