Daniel Craig stars as James Bond in Metro-Goldwyn-Mayer Pictures/Columbia Pictures/EON Productionsí action adventure SKYFALL.

Sony perdra-t-il ses droits sur la juteuse franchise James Bond ?

Alors que son contrat avec la MGM touche à sa fin, Sony pourrait perdre ses droits d'adaptation de James Bond au profit de Warner Bros.

Daniel Craig

Ca fout le cafard à 007

Le 6 novembre sera une date cruciale dans l'histoire de la saga James Bond : alors que Spectre, sa 24ème adaptation, sortira aux États-Unis, l'accord entre Sony et la Metro-Goldwin-Mayer (MGM) – qui possède la franchise – touchera à sa fin. Selon Variety, la bataille qui s'annonce pour récupérer les droits sera rude comme le reconnait le PDG de Sony Tom Rothman lui-même. Et pour cause : la Warner semble en bonne position pour s'en emparer.

Publicité

L'enjeu est de taille, la saga étant la troisième plus rentable de l'histoire du cinéma avec ses plus de 6 milliards de dollars au box office, derrière Harry Potter (7,7 milliards) et les films de l'écurie Marvel (8,5 milliards). Sony a tout de même de multiples arguments jouant en sa faveur. L'entreprise est prête à débourser une fortune pour prolonger son contrat. Et surtout, elle a enchaîné les succès commerciaux avec ses trois adaptations Casino Royale, Quantum of Solace et enfin Skyfall – qui fut le plus lucratif de la saga.

Fight for the rights

La firme ne lâchera donc pas le morceau, loin de là : d'autant que les contrecoups du piratage dont elle fut victime comprenant l'un des premiers scénarios de Spectre continuent de la déstabiliser, et que son dernier Spider-Man fut un bide complet. L'univers d'Ian Fleming constituant une valeur sûre sur laquelle s'appuyer, il pourrait ainsi permettre à Sony de contrebalancer ses difficultés récentes. Mais reste à convaincre la Metro-Goldwin-Mayer...

Et ce n'est pas chose facile, car la Warner a de quoi se placer en pôle position. C'est qu'après un partenariat avec MGM, elle a su faire de la trilogie du Hobbit un triomphe commercial avec près de 3 milliards de dollars de recettes. D'autres alliances entre les deux sociétés sont d'ors et déjà prévues : notamment pour Creed, un spin-off de Rocky Balboa. Aussi, les relations entre Kevin Tsujihara à la tête de la Warner et le PDG de la MGM Gary Barber sont excellentes. Le duel s'annonce serré.

Publicité

Par , publié le 04/06/2015

Copié

Pour vous :