@ Paramount Pictures

Sonic bat le record du meilleur démarrage pour une adaptation de jeu vidéo

Surprise : le hérisson bleu, redesigné avant la sortie du film, s'est imposé en tête du box-office et a dépassé Birds of Prey !

Défiant les pronostics, une boule bleue ultrarapide a secoué le box-office nord-américain : pour sa sortie, Sonic le film est arrivé en tête de la course dans les cinémas ce week-end, selon les chiffres provisoires publiés dimanches par la société spécialisée Exhibitor Relations.

Publicité

Le long-métrage consacré au hérisson du groupe japonais Sega, l’un des personnages de jeux vidéo les plus célèbres au monde, a engrangé 57 millions de dollars de recettes de vendredi à dimanche aux États-Unis et au Canada, pour sa première semaine. Un chiffre qui pourrait s’élever à 68 millions en comptant la journée de lundi, fériée aux États-Unis.

Selon Variety, on peut parler de 100 millions de dollars dans le monde entier. Ce joli démarrage inattendu au box-office permet à Sonic de battre le record du meilleur démarrage pour une adaptation de jeu vidéo, un genre habituellement boudé par les cinéphiles. Si le réalisateur Jeff Fowler n’avait pas écouté les critiques et décidé de changer le design de son héros bleu, les spectateurs ne se seraient sûrement pas ramenés en masse. 

Publicité

Sonic a ainsi dépassé Detective Pikachu, sorti l’an passé qui avait engrangé 54 millions de dollars lors de son premier week-end d’exploitation.

Super-héros, romance et horreur au B.O.

Loin derrière, Birds of Prey, film inspiré de l’univers DC Comics avec Margot Robbie en tête d’affiche, est arrivé en deuxième position. Titré, dans sa version longue, Birds of Prey et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn, ce spin-off de Suicide Squad (2016) a rapporté 17,1 millions de dollars (19,5 sur quatre jours). L’autre sortie phare de la semaine, Nightmare Island, film d’horreur de Sony, a récolté 12,4 millions de dollars (14 millions en quatre jours). Le film s’est attiré des critiques acerbes, comme celle de CNN l’ayant qualifié de "marée de bêtise abrutissante".

En quatrième position, The Photograph, histoire d’amour entre deux personnages incarnés par les acteurs Issa Rae et Lakeith Stanfield, a enregistré un bon début en ce week-end de Saint-Valentin avec 12,3 millions de dollars (14 millions en quatre jours). Après plusieurs semaines au sommet, Bad Boys for Life, troisième opus de la célèbre saga policière teintée d’humour, se plaçait cette fois cinquième, avec 11,3 millions de dollars engrangés (12,8 en quatre jours).

Publicité

Konbini avec AFP

Par Lucille Bion, publié le 17/02/2020