AccueilCinéma

Shia LaBeouf ne sera pas dans le prochain Indiana Jones

Publié le

par Lucille Bion

( © Paramount )

Pour le prochain volet de la saga Indiana Jones, Steven Spielberg n’a pas voulu redonner vie au personnage de Mutt Williams : Shia LaBeouf n’avait qu’à bien se tenir.

(© Paramount)

David Koepp, le scénariste du prochain Indiana Jones, a clairement mis fin à certaines rumeurs qui circulaient sur l’un des projets phares de Disney. Au cours d’une interview donnée à Entertainment Weekly, l’homme derrière L’Impasse, Jurassic Park, Mission : impossible ou encore Spider-Man, a préféré s’exprimer sur le casting d’Indiana Jones 5, plutôt que sur son script :

"Harrison [Ford] joue Indiana Jones, ça, je peux clairement le dire. Et le personnage de Shia LaBeouf, n’est pas dans le film."

Dans le dernier opus, Indiana Jones et le Royaume du crâne de cristal, sorti en 2008, l’acteur incarnait le personnage de Mutt Williams, fils rebelle et caché du maître du fouet.

"Un putain de chef d’entreprise"

La légende raconte que Shia LaBeouf s’était préparé pendant un an et demi pour ce rôle. Mais lorsque le film est sorti et que les mauvaises critiques sont tombées, l’acteur a tenu des propos déplacés dans les colonnes de Variety. Il a violemment dénoncé ses multiples collaborations avec Steven Spielberg, qu’il juge décevantes. Et encore, le mot est faible.

Même si Shia LaBeouf s’est ensuite excusé, le cinéaste a pris très cher : il a notamment été comparé à un "putain de chef d’entreprise". Une pique qui, à l’époque, a fait couler beaucoup d’encre, et a quelque peu entaché la réputation de l’hyperactif Steven Spielberg.

Le nouveau film n’est prévu que pour le 8 juillet 2020, mais le script est terminé et ravit l’équipe du film. En revanche, Steven Spielberg n’a toujours pas prévu de commencer à tourner le cinquième volet de la franchise puisqu’il termine actuellement The Post, son film sur le scandale des Pentagon Papers avec Tom Hanks et Meryl Streep.

En attendant, le cinéaste sortira le 28 mars 2018 son Ready Player One, un retour à la SF très attendu :

À voir aussi sur konbini :