Le service Disney+ est officiellement lancé en France... mais avec un débit réduit

500 films, 300 séries : Disney+ est là.

Disney+, le nouveau service de streaming de Disney, a été lancé en France mardi, deux semaines après la date prévue initialement et avec un débit réduit afin de ne pas saturer le réseau en cette période de confinement.

Le poids lourd du divertissement, qui propose un catalogue composé des classiques des studios Disney, des films Pixar, des franchises Marvel et Star Wars, des documentaires de National Geographic et de 30 saisons des Simpsons, a fait exploser les compteurs lors de son lancement outre-Atlantique l’an dernier.

Publicité

La plateforme devait faire ses premiers pas en France le 24 mars – jour où elle a démarré dans sept autres pays européens – mais a décalé son lancement à la demande du gouvernement français qui craignait que le réseau, déjà fortement sollicité par le télétravail et le confinement, n’arrive pas à gérer ce nouvel entrant.

"En prévision d’une forte demande, et soucieux de soutenir l’effort collectif pour le bon fonctionnement des infrastructures haut débit, le service a réduit d’au moins 25 % l’utilisation globale de sa bande passante", annonce dans un communiqué The Walt Disney Company. "Disney et la France ont toujours entretenu une relation précieuse et privilégiée", y souligne Kevin Mayer, président de la division "Direct-to-Consumer & International".

"Après avoir honoré la demande du gouvernement français de reporter notre lancement, nous sommes heureux de pouvoir désormais proposer Disney+ avec son catalogue de contenus sans précédent et ses histoires pleines d’optimisme, qui nous l’espérons va ravir et divertir à leur tour les familles et les fans français en ces temps inédits et difficiles", poursuit-il.

Publicité

500 films, 300 séries

Disney+ promet aux abonnés 32 créations "Disney+ Originals", plus de 500 films et des milliers d’épisodes de séries pour 6,99 euros par mois. Les abonnements se font directement sur le site, via les boutiques d’applications ou via Canal+, distributeur exclusif en France.

Le service, qui vise les familles, offre la possibilité de regarder jusqu’à quatre contenus en streaming simultanément et de créer jusqu’à sept profils différents par foyer, dont certains peuvent être réservés aux moins de sept ans avec des contenus adaptés.

Disney+ sera lancé fin avril à Monaco et dans les territoires d’outre-mer (Antilles, Guyane, Nouvelle-Calédonie, Wallis-et-Futuna), dès cet été dans d’autres pays d’Europe dont la Belgique, les pays scandinaves et le Portugal, et à l’automne pour la Réunion, Mayotte et Maurice.

Publicité

Konbini avec AFP

Par Louis Lepron, publié le 07/04/2020