(© Warner)

Un scénario perdu de Stanley Kubrick refait surface

Le réalisateur avait travaillé sur l’adaptation de Brûlant secret, avant que le projet ne soit annulé et tombe dans l’oubli. Une copie du scénario vient d’être enfin retrouvée. Si un réalisateur décidait de le porter à l’écran, ce serait le 14e long-métrage écrit par le cinéaste culte.

Stanley Kubrick sur le tournage d’Orange mécanique. (© Bettman/Getty Images)

Le 15 juillet, le journal britannique The Guardian annonçait qu’un scénario de Stanley Kubrick, écrit en 1956, avait refait surface. Intitulé "Brûlant secret" ("Burning Secret"), il est basé sur le roman éponyme de l’auteur viennois Stefan Zweig, paru en 1913.

Publicité

Le scénario a été retrouvé par Nathan Abrams, un spécialiste de Stanley Kubrick, qui a publié de nombreux ouvrages à son sujet. Dans le journal espagnol El Pais, il explique comment le fils d’un ancien collaborateur de Kubrick l’avait contacté sur Facebook pour lui envoyer la trouvaille : "Il l’avait retrouvé dans les papiers de son père qui, à l’époque, allait travailler sur le projet et l’avait conservé."

Difficile de contenir l’excitation pour Abrams, également professeur de cinéma à l’université de Bangor, au Pays de Galles. "Je ne pouvais pas le croire", a-t-il déclaré au Guardian. Les fans de Kubrick savaient qu’il voulait faire ce scénario, mais personne ne pensait qu’il l’avait terminé. Nous en avons maintenant une copie et cela prouve qu’il a écrit un scénario complet."

Le document est cosigné avec le romancier Calder Willigham, avec qui Kubrick collabora l’année suivante sur son film devenu culte, Les Sentiers de la Gloire (1957). Il porte un cachet du studio MGM, qui aurait annulé le projet sous prétexte que Kubrick travaillait en même temps sur Les Sentiers de la Gloire avec une autre compagnie de production, violant ainsi les termes de son contrat. D’après The Guardian, une source différente indique que la MGM ne trouvait pas le scénario suffisamment bon pour en faire un film.

Publicité

Dans l’adaptation de Kubrick, un prédateur sexuel se lie d’amitié avec un garçon de 10 ans, dans le but de séduire la mère mariée de l’enfant. L’enfant, — Edgar dans le roman, Eddie dans la version de Kubrick — est décrit ainsi : "Sur la véranda, un jeune enfant d’environ dix ans, se tient les mains derrière le dos, avec l’air presque d’un adulte. Solitaire, ennuyé, il joue avec un yo-yo…"

Kubrick a adapté le roman viennois à l’Amérique contemporaine, tout comme il l’avait fait pour Eyes Wide Shut (1999), basé sur une autre nouvelle viennoise, La Nouvelle rêvée (1926) d’Arthur Schnitzler. Dans le roman "Burning Secret", la femme et son enfant sont juifs et l’histoire se déroule en Autriche. Dans la version de Kubrick, l’intrigue se déroule aux États-Unis et les noms ont été changés.

Abrams a déclaré que "l’histoire d’adultère" impliquant un enfant en tant qu’intermédiaire aurait pu être considérée trop risquée, à une époque où Hollywood était régi par de forts codes moraux. Il ajoute que : "L’enfant agit en intermédiaire entre sa mère et son futur amant, avec pour conséquence de créer une histoire troublante, de sexe et d’abus d’enfant en creux. "

Publicité

Kubrick, auteur des grands classiques tels qu’Orange mécanique (1971), The Shining (1980) et Full Metal Jacket (1987), est décédé en 1999. Son film 2001, l’Odyssée de l’espace (1968), est considéré un chef-d’œuvre futuriste, notamment grâce à sa précision scientifique et des effets spéciaux révolutionnaires pour les années 1960.

Le fils du collaborateur de Kubrick, qui détient les droits du scénario, compte bien les vendre. Un autre ex-collaborateur de Kubrick, le cinéaste Andrew Birkin, avait déjà adapté le roman de Zweig en 1988. Mais maintenant que le scénario du maître a ressurgi, qui aura l’honneur de le tourner ?

Par clara hernanz, publié le 17/07/2018

Copié

Pour vous :